Nouvelles

  • Erik Guay médaillé d'argent en descente aux Mondiaux

    Erik Guay a gagné sa deuxième médaille aux Championnats du monde de Saint-Moritz, dimanche, remportant l'argent à la descente.

    Photo Francis Bompard, Reuters

    Erik Guay (17) est monté sur le podium en compagnie du gagnant Beat Feuz (13) et de Max Franz.

    Quatre jours après son triomphe en super-G, Guay est passé à un cheveu de réaliser un doublé qui l'aurait fait passer à l'histoire, cédant la victoire au Suisse Beat Feuz. L'Autrichien Max Franz a enlevé le bronze.

    Sur un parcours tronqué en raison du brouillard, Guay a franchi la distance en 1:39,03, terminant à 12 centièmes de Feuz, le favori local qui a profité de sa grande connaissance de la piste Corviglia. Franz a fini à 37 centièmes de la tête, privant d'un podium le Suisse Patrick Küng, tenant du titre, et le Norvégien Kjetil Jansrud, à égalité au quatrième rang (+0,39).

    « Chapeau à Feuz, qui a réalisé une grande course aujourd'hui », a commenté Guay à Eurosport. « Devant sa propre foule, avec beaucoup de pression, c'était assez incroyable. Un grand week-end. »

    Encore une fois, l'athlète de 35 ans a d'abord remercié son équipe de soutien. « Ils avaient un bon plan pour que j'arrive ici au sommet de ma forme, a-t-il dit. C'est l'équipe derrière l'équipe. »

    Profitant d'un dossard tardif (17), sur une surface qui tendait à devenir plus rapide, Guay a tiré des enseignements de la trajectoire des premiers partants.

    « J'ai regardé aller quelques skieurs dans le milieu du parcours, ils n'ont pas amené la vitesse dont ils avaient besoin dans la section du bas, a-t-il analysé. Tactiquement, j'ai décidé d'en laisser un peu [dans le milieu] pour que je puisse arriver un peu plus haut et essayer d'amener de la vitesse dans le bas. Ça a payé. J'aurais pu prendre un peu plus de risques, mais j'aurais pu commettre une grosse erreur aussi. C'est toujours comme ça en descente. »

    Source: Simon Drouin / La Presse

Imprimer Courriel