Nouvelles

  • Marcel Hirscher champion du monde de slalom géant


    L'Autrichien Marcel Hirscher est devenu vendredi champion du monde de slalom géant aux mondiaux de ski alpin de Saint-Moritz, en Suisse. Ce titre mondial est son premier dans cette discipline.

    Meilleur skieur mondial depuis cinq ans et l'un des grands favoris, Hirscher a devancé son compatriote Roland Leitinger et le Norvégien Leif Kristian Haugen, tandis que le Français Alexis Pinturault, de nouveau décevant, a dû se contenter de la 7e place.

    En tête après la première manche, Hirscher n'a pas tremblé et l'a emporté en 2 min 13 sec 31/100, devant l'inattendu Leitinger (+0,25) et Haugen (+0,71).

    Une fois de plus, le Français Alexis Pinturault a semblé céder sous la pression. Actuel dauphin de Hirscher au classement général de la spécialité, il n'a pu profiter d'un bon 3e temps en première manche et a échoué encore à remporter un premier titre mondial individuel, comme dans le combiné, dont il faisait aussi partie des favoris.

    Deuxième de la manche initiale, l'autre Autrichien, Philipp Schoerghofer, a terminé en 5e place, derrière le Norvégien Henrik Kristoffersen, qui fera figure de grand favori dimanche au slalom, face à Hirscher.

    Hirscher, qui s'était contenté deux fois de l'argent en géant aux Championnats du monde, chaque fois derrière l'Américain Ted Ligety, absent cette année à cause d'une blessure, confirme son statut de meilleur skieur mondial actuel dans les disciplines techniques.

    L'Autrichien est bien parti pour devenir en fin de saison le premier homme à remporter six Coupes du monde d'affilée.

    Retardé par un incident

    Scène insolite, des avions ont provoqué la chute d'une caméra sur la piste en sectionnant un de ses câbles de suspension.

    « Pendant l'entraînement de la patrouille d'avions PC-7, un pilote a touché un câble entraînant sa rupture et la chute d'une caméra de télévision sur la ligne d'arrivée », a expliqué Roman Ruegg, porte-parole de la police du canton des Grisons.

    « Il n'y a aucun blessé », a-t-il précisé, ajoutant que l'avion avait ensuite atterri « sans incident » à Samedan, non loin de Saint-Moritz.

    À la suite de la chute de cette caméra, les remontées mécaniques ont été arrêtées, empêchant les skieurs de remonter en haut de la piste pour effectuer l'inspection qui précède la course.

    De ce fait, « pour une raison technique, le départ de la deuxième manche avait été reporté » de 30 minutes.

    Source: Radio Canada Sports

Imprimer Courriel