Nouvelles

  • Nancy Greene, légende canadienne du ski alpin, traitée pour un cancer de la thyroïde

    La sénatrice Nancy Greene Raine, ancienne reine canadienne du ski alpin, subit des traitements pour un cancer de la glande thyroïde, a-t-on appris cette semaine.


    La station Sun Peaks Resort, où Mme Greene Raine est directrice des activités de ski alpin, a précisé dans un communiqué que la sénatrice devait subir jeudi une ablation de la thyroïde, à Kelowna, en Colombie-Britannique. Des traitements subséquents débuteront d'ici quatre à cinq semaines pour circonscrire toute métastase ou récidive.

    La sénatrice, âgée de 73 ans, compte revenir au poste dès que possible après ses traitements, précise-t-on.

    Surnommée Tiger pour sa grande rapidité et ses virages négociés de façon très serrée en slalom, Nancy Greene Raine a dominé pendant deux ans la scène du ski alpin au Canada, mais aussi dans le monde. Elle a décroché l'or et l'argent aux Jeux olympiques de 1968, et elle a été couronnée en 1967 et 1968 championne au classement général de la Coupe du monde.

    Dans un sondage mené en 1999 par La Presse canadienne auprès des médias du pays, Nancy Greene avait été choisie l'athlète féminine par excellence du 20e siècle.

    Aux Jeux de Grenoble, en 1968, elle avait décroché l'or au slalom géant et l'argent au slalom alors qu'elle soignait encore une blessure à la cheville subie un mois plus tôt.

    Elle a mis fin à sa carrière en 1968, à l'âge de 24 ans, après avoir récolté 13 victoires en deux ans en Coupe du monde.

    Nancy Greene Raine a été nommée au Sénat en 2009 par le premier ministre conservateur Stephen Harper.

    Source: Radio Canada Sports

Imprimer Courriel