Nouvelles

  • Communiqué de presse: Prononcé de culpabilité contre Bertrand Charest

    PAS DE PLACE POUR DES ABUS. NI DANS LE SPORT. NI DANS LA SOCIÉTÉ

    Montréal, le 22 juin 2017 – La Fédération québécoise de ski alpin (Ski Québec Alpin) est satisfaite du verdict rendu aujourd’hui par le juge Sylvain Lépine qui a reconnu Bertrand Charest coupable de 37 chefs d’accusation sur les 57 qui pesaient contre lui. Tout en saluant le courage des victimes qui ont brisé le silence, la Fédération constate que ce jugement envoie un signal sans équivoque quant à la gravité de ces gestes et au degré de tolérance de notre société sur ces questions, notamment dans le sport amateur.

    Ces événements, qui ont ébranlé tout le sport amateur, nous rappellent l’importance de se prémunir contre des situations aussi inacceptables qu’inconcevables.

    Voilà pourquoi des fédérations sportives dont Ski Québec Alpin ont posé, depuis plusieurs mois, des gestes destinés à rehausser l’environnement dans lequel évoluent nos athlètes et à leur offrir des outils supplémentaires pour préserver leur dignité et leur sécurité. Qu’on pense à la mise en ligne par Ski Québec Alpin du site sportbienetre.ca; à la mise en ligne de processus de dénonciation ou à la mise en place d’outils de vérification des antécédents sur les encadreurs.

    Évidemment, le verdict de culpabilité n’effacera jamais les plaies des 12 victimes, mais il fera assurément jurisprudence en plus de faire réaliser collectivement l’importance de dénoncer son agresseur. À lui seul, Bertrand Charest est venu ternir l’image du sport amateur et de ces milliers de professionnels qui s’investissent auprès d’une relève sportive. Aujourd’hui, nous nous réjouissons que justice ait été rendue.
    La Fédération québécoise de ski alpin n’entend pas commenter davantage le dossier.

    -30-


    SOURCE : Daniel Lavallée
    Directeur général
    Ski Québec

Imprimer Courriel