Nouvelles

  • De retour des 2 Alpes, l’équipe du Québec continue sa préparation.


    Montréal, le mercredi 2 aout 2017 – Alors que l’équipe masculine continuait son travail de préparation physique au gym, les féminines de l’équipe du Québec ont pris part à leur premier stage sur neige sur le glacier des 2 Alpes. Ce que les hommes avaient anticipé au Mont-Édouard lors du mois d’avril.

    Entretien avec Francis Royal, entraîneur-chef de l’équipe du Québec :

    Comment s’est passé ce stage aux 2 Alpes ?

    FR: Le stage aux 2 alpes s’est bien déroulé, malgré quelques journées raccourcies par la météo, nous avons été en mesure de réaliser 16 jours sur la neige.

    Comment a été l’intégration des nouvelles membres durant ce stage ?

    FR: C’était important pour nous de mettre en place nos méthodes d’entraînement et partager la philosophie de l’équipe. Il y a quelques nouveaux visages au sein de l’équipe et nous voulions nous assurer qu’elles intégraient bien le groupe et qu’elles quitteraient ce stage inspiré et motivé.

    Sur quoi et comment avez-vous travaillé sur place ?

    FR: Nous avons beaucoup misé sur la qualité de l’exécution lors du camp, comme il y’avait beaucoup d’attentes aux remontées mécaniques, les athlètes devaient avoir un plan d’action clair et être bien engagées à chaque passage. Je pense que c’est important de ne pas s’endormir dans un volume excessif dans lequel les athlètes finissent par s’économiser et s’exposer aux blessures. Nous avons choisi d’équilibrer le volume sur neige et d’allonger les séances d’entraînement spécifiques hors neige pour favoriser la récupération et le développement de certaines qualités athlétiques.

    Vous étiez accompagné par deux intervenants cette année, quels ont été leur rôle sur place ?

    FR: Dans le cadre de ce stage, nous avons fait appel à Frédérik Laberge, kinésiologue chez Actiforme qui est également l’entraîneur principalement en charge de nos athlètes durant l’été. Fredérik a beaucoup travaillé sur l’individualisation de l’échauffement matinal et proposé des outils aux athlètes afin d’optimiser leur journée d’entraînement. Fredérik a également travaillé sur un projet qui vise l’amélioration des techniques de départ des filles. J’ai beaucoup apprécié l’expérience et sa présence est venue enrichir nos discussions sur le rendement des athlètes et a fait en sorte de soulever des points qui seront à travailler au gym cet été.

    Alice Stoll (Française et étudiante à l’université Laval) a également accompagné l’équipe aux 2 alpes. C’est toujours profitable pour les athlètes d’avoir une présence féminine et une opinion de l’extérieur. Dans le cadre de son stage, Alice devait intervenir auprès des athlètes et travailler sur différents projets. Elle a grandement contribué au projet d’analyse de départs et sur le développement de notre nouveau format de journal de bord que nous utiliserons tout au long de la saison. Je suis impressionné par la qualité de ses interventions et par son professionnalisme.

    Avez-vous pu échanger avec les équipes régionales présentes sur place ?

    FR: Trois des régions du Québec étaient présentes aux 2 alpes en même temps que nous. Ils travaillent très bien ensemble et il est simple de collaborer avec eux. Nous avons travaillé à quelques reprises avec Skibec, mais c’est aussi une période importante pour eux afin de connaître leur nouvelle équipe et de développer leurs méthodes de travail. Le prochain camp au Chili sera très propice à la collaboration. L’EDLS et SKIBEC seront là-bas au même moment que l’équipe féminine et masculine du Québec. Nous prévoyons créer des entraînements communs en vitesse notamment.

    L’équipe féminine et masculine du Québec est donc de retour au gym pour quelques semaines avec comme objectif le prochain stage sur neige à partir de fin aout au Chili.

    À PROPOS DE SKI QUÉBEC ALPIN /

    Ski Québec alpin (SQA) est un organisme de sport provincial qui supervise l’organisation du ski alpin compétitif dans le territoire québécois et encourage et développe la participation. Son mandat consiste à promouvoir la pratique du ski alpin, à recruter et à développer des athlètes, à organiser des compétitions, de même qu’à recruter, former et maintenir en poste des entraîneurs, des officiels et des administrateurs. SQA doit également amener des athlètes à participer à des compétitions provinciales et nationales. Il soutient l’accueil et l’organisation d’événements et la participation d’équipes provinciales à ces événements.

    INFORMATIONS /
    Anthony Lamour
    Responsable des communications et du service aux partenaires
    Ski Québec alpin
    4545 Pierre De-Coubertin, C.P. 1000, Succ. M,
    Montréal (QC) H1V 3R2
    T 514.252.3090
    C 514.966.2573
    alamour@skiquebec.qc.ca

    www.skiquebec.qc.ca

Imprimer Courriel