Nouvelles

  • Lancement de la campagne de sensibilisation #sportbienetre de la Fédération québécoise de ski alpin

    « Dénonçons les abus avant qu’on prive nos athlètes de leur passion »

    Lancement de la campagne de sensibilisation #sportbienetre de la Fédération québécoise de ski alpin

    Montréal, le 25 septembre 2017 — La Fédération québécoise de ski alpin (SQA) s’engage à dénoncer les abus et l’illustre dans une nouvelle campagne de sensibilisation numérique : « Dénonçons les abus avant qu’on prive nos athlètes de leur passion ».

    « Lorsqu’un abus est commis sur des athlètes, ce n’est pas seulement leur intégrité physique ou psychologique qui est entravée, mais aussi leur relation avec leur sport qui est bien souvent leur passion », note Daniel Lavallée, directeur général de la Fédération québécoise de ski alpin.

    Ainsi, l’objectif de cette campagne qui s’articule autour d’un message positif dans un cadre visuel particulièrement dur et émotionnel est d’encourager l’ensemble de la communauté de ski alpin à dénoncer les abus afin de préserver la passion qui anime les athlètes et les intervenants de ce sport si emblématique du Québec.

    Pour ce faire, la Fédération a mis sur pied une plateforme web où il est possible de dénoncer une situation ou des gestes jugés abusifs, et ce de manière anonyme (www.sportbienetre.ca).

    La mission de ce site web est triple, soit : sensibiliser les athlètes et intervenants, supporter les individus et les organisations avec de l’information et faciliter la dénonciation de comportements inappropriés. « Nous désirons que cette plateforme agisse comme un phare dans la nuit pour ceux ou celles qui vivent une situation abusive au sein leur organisation de même que nous espérons qu’elle aidera à les prévenir », affirme M. Lavallée.

    À noter que l’interface du site renferme de nombreuses informations pertinentes pour aider les athlètes et leur entourage de même que les coordonnées de plusieurs personnes ressources ou organisations pouvant porter assistance.

    Alain Deschamps, directeur général de SPORTSQUÉBEC, qui est particulièrement fier de cette initiative de la Fédération québécoise du ski alpin, a déclaré : « Le bien-être des athlètes est une responsabilité collective qui incombe à l’ensemble des intervenants de la communauté sportive et qui appelle à la vigilance l’entourage immédiat des athlètes. SPORTSQUÉBEC salue l’initiative mise de l’avant par Ski Québec Alpin dans la promotion d’un environnement de pratique sportive sain et sécuritaire. Nous encourageons l’ensemble de nos partenaires et de nos fédérations sportives à emboiter le pas dans cette direction. Plus nous serons nombreux à encourager les comportements éthiques, plus nous concrétiserons de réels changements ».

    Cette déclaration fait écho à une dimension importante de cette campagne de sensibilisation initiée par la Fédération québécoise de ski alpin, à savoir : créer un environnement où la passion des athlètes pourra s’épanouir de manière à les aider dans leur évolution, et ce, non seulement dans le cadre de leur activité sportive, mais aussi à l’extérieur. Car rappelons-le, les abus ne sont pas réservés au domaine sportif, mais sont un problème de société.

    « À travers la campagne “Dénonçons les abus avant qu’on prive nos athlètes de leur passion”, nous regardons l’avenir avec force et courage, dans la mesure où nous prenons nos responsabilités face aux évènements passés tout en offrant à nos athlètes et intervenants du support et une plateforme facilement accessible, afin qu’ils puissent s’exprimer en toute liberté et ainsi, nous aider à faire de notre organisation un milieu où les abus ne sont pas acceptés et tolérés où l’éthique du respect est une base au rayonnement de notre sport. » conclut avec passion Amélie Léger, membre du conseil d’administration de la Fédération québécoise de ski alpin.

    Soulignons qu’un message fort fut envoyé le 22 juin dernier par le juge Sylvain Lépine qui a reconnu coupable Bertrand Charest de 37 chefs d’accusation sur les 57 qui pesaient contre lui.

    -30-

    Source : Amélie Léger
    Membre du conseil d’administration de la Fédération québécoise de ski alpin
    amelie@skiquebec.qc.ca

    (514) 606-4334

    Ski Québec Alpin
    4545, Av. Pierre-De Courbertin
    Montréal (Québec) H1V 0B2

Imprimer Courriel