Nouvelles

  • Mobilisation de la communauté sportive pour prévenir et contrer l’intimidation et la violence dans le milieu sportif

    Ce matin, 20 octobre 2017 a eu lieu le lancement officiel de la plateforme SportBienÊtre. Lors de la conférence de presse, en présence du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, monsieur Sébastien Proulx et de la ministre responsable des Aînées et de la Lutte contre l’intimidation, madame Francine Charbonneau, ainsi que de monsieur Denis Servais, président de Sport’Aide, on annonçait un support financier de plus de 2 millions de dollars portant sur une période de 3 ans.

    La mise en œuvre de ce projet permet d’offrir à la communauté sportive, des outils concrets dans un cadre structuré afin d’assurer un environnement de pratique sain et sécuritaire pour tous les intervenants qui y gravitent. Elle permet également de valoriser l’adhésion d’un comportement éthique.

    Un coffre à outils pour les intervenants du milieu sportif québécois

    La plateforme SportBienÊtre, un outil développée dans le cadre de la Politique de l’activité physique, du sport et du loisir, Au Québec, on bouge !, offre aux athlètes, parents, entraîneurs, officiels ainsi qu’aux administrateurs de clubs sportifs, des outils pour démystifier l’intimidation et les comportements abusifs dans le milieu du sport. Elle met aussi à la disposition des intervenants, des pistes de réflexions et des solutions pour soutenir les victimes d’abus.

    De leur côté, les Ambassadeurs de l’éthique et de l’esprit sportif viennent, grâce à leur tribune respective, appuyer cette démarche. Par leur implication et leur expérience, ils rejoindront l’ensemble de la population, partageant un message positif et valorisant l’importance d’un environnement de pratique sportive sain, éthique et sécuritaire.

    « Dénonçons les abus avant q'on prive nos athlètes de leur passion »

    La Fédération québécoise de ski alpin (SQA) s’engage elle aussi très spécifiquement à dénoncer les abus et l’illustre dans sa propre campagne de sensibilisation numérique : « Dénonçons les abus avant qu’on prive nos athlètes de leur passion ».

    Alain Deschamps, directeur général de SPORTSQUÉBEC, qui est particulièrement fier de ce rôle pionnier de la Fédération québécoise du ski alpin, a déclaré : « Le bien-être des athlètes est une responsabilité collective qui incombe à l’ensemble des intervenants de la communauté sportive et qui appelle à la vigilance l’entourage immédiat des athlètes. SPORTSQUÉBEC salue l’initiative mise de l’avant par Ski Québec Alpin dans la promotion d’un environnement de pratique sportive sain et sécuritaire. Nous encourageons l’ensemble de nos partenaires et de nos fédérations sportives à emboiter le pas dans cette direction. Plus nous serons nombreux à encourager les comportements éthiques, plus nous concrétiserons de réels changements ».

    Source: Sportcom & Ski Québec Alpin
    Photo Crédit: Ski Québec Alpin

Imprimer Courriel