Nouvelles

  • Coupe du monde à Killington - Journée 1: Slalom géant

    Pour une deuxième année de suite la Coupe du monde en ski alpin est retourné dans l’Est de l’Amérique du Nord. En 2016, pas moins de 30 000 personnes s’étaient retrouvées à Killington (Vermont), pour fêter le retour du circuit blanc après 25 ans d’absence.

    Pour ce retour dans l’Est, beaucoup de Québécois et Canadiens avaient fait le déplacement pour venir supporter leurs athlètes. À seulement 2h15 de la frontière canadienne, ils étaient des centaines à être venus avec leurs drapeaux, cloches et panneaux pour démontrer leur support.

    Salom géant du samedi

    Or, les Canadiennes ont connu une journée difficile, alors que Marie-Michèle Gagnon a été la seule représentante de l'unifolié à se qualifier parmi les 30 skieuses qui participaient à la deuxième vague.

    Gagnon (Mont Orignal), a terminé au 24e rang, avec un temps de 2:01,35 : « J'ai manqué de jus dans l'attaque. Ce n'est pas rare que je sois un peu lente en début de saison. C'est comme si je dois retrouver ma mentalité de course, parce que mon ski va bien. »

    Erin Mielzynski (Ontario) a terminé en 34e position, tout juste devant Valérie Grenier (Mont-Tremblant), en 35e place. Mikaela Tommy (Edelweiss) a pris le 42e rang et Laurence Saint-Germain (Mont Sainte-Anne) le 50e.
    Amelia Smart (Colombie-Britannique), n'a pas été en mesure de compléter la première manche.

    Ce deuxième slalom géant a finalement été remporté par l’Allemande, Rebensburg, qui a privé la favorite locale Mikaela Shiffrin de la victoire grâce à un temps de 1:57,63, soit 67 centièmes de seconde de moins que l'Américaine (1:58,30). Rebensburg avait aussi déjà gagné le premier GS de la saison à Sölden.

    L'Italienne Manuela Moelgg (1:59,12) a complété le podium.

    Source: Ski Québec alpin
    Photo Crédit: GEPA

Imprimer Courriel