Nouvelles

  • Beaver Creek et Lake Louise: Résumé de la fin de semaine

    Coupe du monde de Beaver Creek (USA)

    À la Coupe du monde de Beaver Creek, au Colorado, Dustin Cook (Mont-Ste-Marie) a pris le 20e rang du super-G vendredi. Il a enregistré un temps de 1 min 11,30 s. Erik Guay a déclaré forfait en raison d’une blessure au dos qui persiste depuis quelques semaines.

    C’est l’Autrichien Vincent Kriechmayr (1 min 9,71 s) qui a remporté l’épreuve, suivi du Norvégien Kjetil Jansrud (1 min 9,94 s) et de l’Autrichien Hannes Reichelt (1 min 10,04 s) en deuxième et troisième places.

    « C’était une course difficile en raison de la mauvaise luminosité lorsque j’étais en piste. Je pense que j’aurais pu finir dans les 10 premiers avec une bonne luminosité. J’ai encore du travail à faire, mais il y a eu de bonnes choses », a soutenu le skieur de Lac-Sainte-Marie qui était le deuxième à s’élancer sur la piste Birds of Prey, là même où il avait été médaillé d’argent au super-G des mondiaux de 2015.

    La deuxième journée de course au Colorado, cette fois-ci en Slalom Géant était un peu moins réussite pour le skieur du Mont-Ste-Marie. Malheureusement, il n'a pas pu finir la première manche de course. C'est l’Autrichien Marcel Hirscher qui est monté sur la première marche du podium, accompagné du Norvégien Henrik Kristoffersen et de l’Allemand Stefan Luitz, qui ont pris les deuxième et troisième places.

    Coupe du monde de Lake Louise (CAN)

    Simultanément se déroulait la Coupe du monde de Lake Louise, en Alberta. Valérie Grenier (Mont Tremblant) a terminé 32e de la descente. La skieuse de Mont-Tremblant a arrêté le chrono à 1 min 51,56 s. Elle a été plus lente de 3,03 secondes que la gagnante, l’Autrichienne Cornelia Huetter. De son côté, Mikaela Tommy (Edelweiss) a pris le 49e rang avec un temps de 1 min 54,04 s.

    Lors de la deuxième journée des épreuves de descente qui se sont déroulées le samedi, les skieuses québécoises se sont faites plus discrètes.

    Dernière à s’élancer en piste, Mikaela Tommy (+4,23 s) de Wakefield, s’est classée au 47e et avant-dernier rang. Quant à Valérie Grenier (Mont-Tremblant), elle n’a pas été en mesure de rallier la ligne d’arrivée.
    L’Américaine Mikaela Shiffrin a démontré qu’elle pouvait rivaliser sur tous les terrains en remportant la première victoire de sa carrière en descente de Coupe du monde. Elle a été accompagnée de l’Allemande Viktoria Resenburg (+0,13 s) et de la Suisse Michelle Gisin (+0,17 s).

    Roni Remme (+2,86 s) a été la meilleure Canadienne alors qu’elle a fini en 42e place.

    C'est finalement Valérie Grenier qui a réussi le meilleur résultat canadien en super-G. Elle termine nottamment au 26e rang. Grenier, de Mont-Tremblant, a stoppé le chrono à 1 min 20,78 s, soit 2,26 secondes de plus que la gagnante, la Liechtensteinoise Tina Weirather (1 min 18,52 s). Mikaela Tommy a pris la 37e place avec un temps de 1 min 21,58 s.

    Les deux autres Canadiennes en action à cette épreuve, la Britanno-Colombienne Stefanie Fleckenstein et l’Ontarienne Roni Remme n’ont pas rallié la ligne d’arrivée. La Suisse Lara Gut (1 min 18,63 s) et l’Autrichienne Nicole Schmidhofer (1 min 18,79 s) ont complété le podium.

    La saison de Marie-Michèle Gagnon s’arrête abruptement

    Rappelons encore que Marie-Michèle Gagnon n’a pas pris le départ de la descente en raison d’une blessure qu’elle a subie à l’entraînement jeudi. La skieuse de Lac-Etchemin a chuté avant le dernier virage et s’est luxé l’épaule gauche et déchiré le ligament croisé antérieur du genou droit.

    Canada Alpin a confirmé dans communiqué vendredi soir que la saison de la Québécoise était terminée après que l’athlète ait passé plusieurs tests médicaux à Calgary.

    Source: Sportcom
    Photo Crédit: GEPA

Imprimer Courriel