Nouvelles

  • Résumé de la fin de semaine: Vilanova 4e, Faucher 14e & Hume 15e

    Coupe NorAm à Panorama

    Avec cinq Top-10 en ce début de saison, Marina Vilanova (Mont Tremblant) est décidément sur la bonne voie, même s'il lui manque toujours ce premier podium. Alors que Roni Remme (Ontario) remporte le Combiné Alpin de Panorama (BC) avec un temps cumulé de 2:05.20, Vilanova se classe en effet 4e (2:07.41, +2.21). Adriana Jelinkova (NED, +0.85) et Stefanie Fleckenstein (Colombie-Britannique) complètent le podium.

    Les athlètes de l'Équipe du Québec, elles aussi ont fait de belles performances cette fin de semaine, notamment Dorothée Faucher et Helen Hume, toutes les deux dans le Top-15.

    Faucher (Le Relais), une des plus jeunes dans le tableau termine en effet 14e (+6.72) de ce Combiné Alpin, alors que Helen Hume (Cascades) finit une position derrière (+7.15).

    Les autres Québécoises n'ont malheureusement pas finit la première manche de la course, à savoir le Super-G.

    Coupe NorAm à Lake Louise

    Chez les femmes, Marina Vilanova (Mont Tremblant) enchaîne les courses. Avant Panorama, elle a en effet participé au Super-G et à la Descente de Lake Louise, où elle a encore une fois raté de peu son premier podium en Coupe NorAm. Après une 6e place mardi dernier en Descente, elle finit le Super-G d'hier sur une ingrate quatrième place.

    C'est encore une fois Roni Remme (Ontario), une autre Canadienne, qui remporte la course de samedi (1:11.77), devançant ainsi Nina O'Brien (USA) (+0.72s) et AJ Hurt (USA) (+0.95s).

    Chez les hommes, c'est le duo canadien Sam Mulligan (Colombie-Britannique) (1:09.01) et l'Albertain Tyler Werry (+0.09s) qui se retrouvent sur les deux premières places du podium. L'Autrichien Daniel Hemetsberger (+0.21s) complète le podium du Super-G masculin.

    Meilleur Québécois est Jordan Phillips (Mont-Tremblant) (+4.10s) sur la 34e place, suivi par Justin Vittecoq (Bromont) en 45e et Aidan Marler (Mont-Ste-Marie) en 46e position.

    Coupe FIS à Sunday River

    Le Slalom de vendredi a été remporté par l'Américain Tucker Marshall. Meilleurs Québécois ont été Chris Steinke (Mont-Ste-Marie) (4e, +1.90s) et William Bruneau-Bouchard (Massif Charlevoix) (6e, +2.17s).

    Lors de la deuxième journée de course au Maine, c'est Bruneau-Bouchard qui peut renouer encore une fois avec une belle prestation, finissant 10e (+2.55s). Guillaume Grand, originaire de La Plagne dans les alpes française a remporté l'épreuve.

    Ches les femmes, c'est Heidi Roussin du Club de ski Mont-Tremblant qui a pu se classer première Québécoise (12e, +2.51s), parmi un tableau fortement dominé par les Américaines.

    Coupe du monde à St. Moritz

    Le programme de la Coupe du monde de Saint-Moritz, en Suisse, a été dérangé par le brouillard. Le combiné alpin à l’horaire de vendredi a été annulé et n’a pu être reporté à samedi. Les athlètes ont donc seulement disputé le super-G, épreuve prévue initialement au calendrier.

    Les deux Québécoises en action n’ont pas réussi à se glisser parmi les 30 premières de la course. Valérie Grenier (Mont Tremblant) s’est classée 39e avec un temps de 1:04.92, tandis que Mikaela Tommy (Edelweiss) a pris le 41e rang (1:05.02).

    La Suisse a monopolisé les deux premières marches du podium. Jasmine Flury a remporté l’or en 1:02.59, devant sa compatriote Michelle Gisin (1:02.69). Tina Weirather, originaire du Liechtenstein, s’est faufilée au troisième rang avec un chrono de 1:02.75.

    Vendredi, la première manche du combiné alpin a été présentée avant que le brouillard se mette de la partie. Valérie Grenier occupait le 16e rang du slalom quand les organisateurs ont décidé d’annuler le super-G qui devait compléter l’épreuve. Mikaela Tommy figurait au 31e rang et l’Américaine Mikaela Shiffrin trônait au sommet du classement provisoire.

    Le second super-G de St-Moritz, au programme et comptant également pour le combiné, prévu dimanche, a été annulé en raison de la mauvaise visibilité. Le départ du Super-G avait été retardé deux fois avant que la Fédération internationale de ski n'annonce l'annulation de la course en raison des mauvaises conditions météorologiques.

    Ce second super-G devait également compté pour le combiné qui avait été annulé vendredi, déjà en raison du brouillard.

    Source: Ski Québec alpin & Sportcom
    Photo Crédit: inconnu & Ski Québec alpin

Imprimer Courriel