Nouvelles

  • Thomas Dressen, vainqueur surprise à Kitzbühel

    Thomas Dressen a enregistré le temps de référence, samedi, à la descente de Kitzbühel. Le skieur alpin allemand a du coup signé, à 24 ans, sa première victoire en Coupe du monde sur la plus mythique des pistes.

    Dressen, auteur d'un chrono de 1 min 56 s 15/100, a devancé le Suisse Beat Feuz (1:56,35) qui, en tête avant le passage de Dressen, a cru réaliser le doublé après son triomphe à Wengen la semaine dernière, et l'Autrichien Hannes Reichelt (1:56,56).

    Dressen, dont le seul podium jusque-là sur le circuit de la Coupe du monde était sa 3e place à Beaver Creak, au Colorado, en décembre dernier, a relégué Feuz et Reichelt à 20 et 41 centièmes de seconde.

    Le double vice-champion du monde de descente chez les juniors, en 2012 et 2014, a bénéficié d'une éclaircie et d'un coup de pouce du soleil qui a modifié la luminosité et rendu la neige plus rapide.

    Il est le premier Allemand à gagner à Kitzbühel depuis Josef Ferstl, le 20 janvier 1979. Ferstl a remporté la prestigieuse course autrichienne deux fois, en 1977 et 1979.

    Le Canadien Benjamin Thomsen (1:58,54) a intégré le top 20 en signant la 19e performance de la journée, et avec le dossard no 51 par surcroît. Il a notamment enregistré la 9e vitesse de pointe à la troisième ligne de chronométrage, dévalant le bas de la pente à 140,81 km/h. C'est le meilleur résultat de sa saison.

    Manuel Osborne-Paradis, parti avec le dossard no 12, s'est approché de Thomsen en concluant son effort au 23e échelon (1:58,78). Brodie Seger (2:01,21), pour sa part, a fini en 49e position.

    « J'ai skié correctement, mais je n'arrivais pas à générer de la vitesse dans les virages », a réagi Osborne-Paradis.

    Source: Radio Canada & La Presse Canadienne
    Photo Crédit: Keystone

Imprimer Courriel