Nouvelles

  • La Chronique de Mario du jeudi 25 janvier: De l’Équipe du Québec aux J.O. via Eurosport. Et autres propos.

    Avant que Canada alpin ne procède à l’annonce ces jours-ci de la sélection de ses athlètes aux Jeux olympiques, ce qui approche vite, l’équipe de Québec est assurée d’avoir un autre de ses anciens membres aux Jeux de Pyeongchang, en Corée du Sud.

    On m’informe que Jeffrey Frisch a été repêché et engagé afin de joindre le personnel d’Eurosport, un géant de la télédiffusion, du 9 au 25 février.

    Ce sera une occasion récupérée puisqu’une blessure ligamentaire l’avait malheureusement fait rater Vancouver 2010 au skieur né en Italie.

    Un peu à l’étroit avec tout le talent à la Squadra Azura, il a bien su utiliser sa double citoyenneté grâce à sa maman qui avait auparavant vécu à Montréal. Ski Québec lui a finalement fourni les outils nécessaires notamment pour ce transfert, afin de lui permettre de vite graduer à l’équipe nationale du Canada et gagner!

    Son palmarès affiche cinq titres canadiens, onze victoires en série NorAm sur 26 podiums et 77 départs en Coupe du monde.

    Geneviève Simard est une ex-gloire d’ici à l’international qui sera également au petit écran à Pyeongchang, cela dans le rôle d’analyste à Radio-Canada. Dans les éphémérides, rappelons que Geneviève avait gagné il y a 14 ans déjà le Super-G de Cortina, au programme de la Coupe du monde en fin de semaine passée.

    La langue de votre choix

    Même maintenant à la retraite à 33 ans, Jeffrey va rester au Québec. Sa blonde Julie Langevin, jadis aussi membre de Ski Québec et Ski Canada, lui a donné deux jeunes enfants.

    Enfin, mentionnons que le représentant de Tremblant ne travaillera pas de Pyeongchang (contrairement à Geneviève) durant les prochaines semaines. Il œuvrera plutôt des studios internationaux de Munich d’où l’omnirayonnant Eurosport diffuse sur l’ensemble du continent et ailleurs dans la langue du pays de retransmission. Pas de souci avec Jeffrey, actuellement dans les Dolomites pour y accompagner des touristes-skieurs de Tremblant. Polyglotte, sachez qu’il parle italien, allemand, anglais et français.

    Y a-t-il un comptable dans la place?

    La question est de mise suite à la victoire du week-end dernier de Lindsey Vonn (une autre victoire, encore!) à Cortina d’Ampezzo. Elle ne cesse de faire tomber les chiffres et les records.

    Toujours est-il que son plus récent succès s’avérait son 12e à Cortina. Lake Louise garde une place spéciale dans son cœur en y ayant franchi le cercle des gagnantes rien de moins qu’à 18 occasions!

    Ce gain était aussi son 40e en descente et son 79e toutes les disciplines confondues ce qui réduit à sept l’écart d’Ingemar Stenmark.

    Mais une marque et surtout pas n’importe laquelle que l’Américaine a aussi enregistrée à Cortina cette fin de semaine fait d’elle la première personne (hommes et femmes confondues) à gagner en Coupe du Monde une 15e année de suite depuis son premier gain à... Lake Louise en 2004.

    Très bon retour, madame Johane!

    Bien content du retour au sommet du podium de Justine Dufour-Lapointe à la Coupe du monde de Tremblant samedi passé, mais c’est avec le total de bonheur qu’on apprend que la maman des trois sœurs va mieux au plan de santé après avoir eu le cancer.

    Johane est une brave dame très bien organisée. Elle a été des années à me communiquer au téléphone le lundi les résultats des jeunes pour les encourager.

    En plus de ses trois filles et les autres, il y avait un certain Mikaël Kingsbury. C’est ce qu’on appelle avoir du grand flair.
    Quant à la 2e place de Mikaël pour mettre fin à sa séquence, pas de soucis, svp. En vertu de ses 13 titres consécutifs auparavant, la planète complète sait qu’il est et reste le meilleur skieur de bosses.

    Avis aux enfants pour les… parents

    Parce que ce genre d’activités demande toujours une planification avec l’implication de toute la famille, on avise tôt cette très heureuse initiative de l’Association des stations de ski au Québec d’offrir le ski (équipement et cours) gratuitement pour les cinq à huit ans.

    Ce sera le 11 février et les informations sont déjà sur le site maneige.ski. Peut-être ressortira-t-il un grand talent, mais plus important encore, la découverte et l’appréciation de l’activité physique!

    Gros merci Alain Duranleau

    La semaine dernière, les amis d’Orford se sont réunis afin de souligner de façon particulière la retraite d’Alain Duranleau après 45 ans à titre de vaillant et efficace directeur des opérations de la montagne.

    Il s’agissait d’une tentative 2.0.

    En effet, Alain avait préalablement repoussé la retraite dans un passé récent afin d’assurer la continuité au moment du changement à l’administration lorsque Luc Chapdelaine avait passé le flambeau de la direction générale à Pascal Mongeau et son bras droit Simon Blouin.

    Avec tous les tracas que cause la météo, 45 ans dans le ski tel que fait par Alain Duranleau ne tiennent de rien d’autre qu’une vocation.

    Bravo Britt!

    Dans la catégorie des félicitations de la semaine, il faut ajouter la sélection olympique en début de semaine de la polyvalente Brittany Phelan.

    Après avoir participé aux Jeux de Sotchi en alpin il y a quatre ans, voilà qu’elle sera à Pyeongchang cette fois à l’équipe canadienne de ski cross en compagnie de Chris Del Bosco, un autre talent de Tremblant.

    Maintenant âgée de 26 ans, Britt est aussi une graduée de Ski Québec alpin.

    14 comme chiffre de la semaine

    Le décalage horaire entre le Québec et Pyeongchang!

    Source: Mario Brisebois
    Photos Crédit: Frank Gunn, inconnu

Imprimer Courriel