Nouvelles

  • A. Forget & E. Beyries remportent le premier Slalom géant du Critérium U16

    Journée 2 au Mont-Édouard

    La deuxième journée de courses au Mont Édouard était réservée au Slalom géant.

    Chez les garçons, tout comme chez les filles, le Critérium U16 présenté par Audi consiste en deux courses de Slalom, deux courses de Slalom géant et une course de Super-G.

    Un duel entre Forget et Brown

    La course des filles a largement été dominée par deux athlètes des Laurentides. En effet, Arianne Forget (Saint Sauveur) et Sarah Brown (Mont-Tremblant) ont toutes les deux remporté une manche de cette épreuve de Super géant. Or, c’est l’athlète de Saint-Sauveur qui gagne finalement la course ayant le meilleur temps cumulé des deux : 2:12. 94.

    Sarah Brown prend donc la deuxième place avec un retard de 0.57 s, alors que Marie-Pier Brunet (Bromont, 1.58 s) prend le bronze.

    Après sa médaille d’argent lors du Super-G d’hier, Forget remporte donc aujourd’hui une deuxième médaille et se met dans une excellente position pour les prochains jours (surtout en vue du classement général).

    De ce fait, elle se montrait assez satisfaite de sa prestation: "J'ai vraiment aimé ma journée. Dans la première descente, je me suis fait battre de 8 centièmes. Ça me challengeait à pousser encore plus et à battre Sarah. Puis pour les prochaines journées, j'aimerais ça garder ma constance, puis on verra ce qui va se passer."

    Un podium complet pour l’Estrie

    Le Slalom géant des garçons a connu une forte dominance des athlètes de l’Estrie et des Laurentides, qui ont tous les deux quatre athlètes dans le Top-10.

    Or, c’est le trio Beyries, Goneau et Maheux qui remporte les médailles en ce dimanche après-midi au Mont Édouard. Émile Beyries (Sutton, 2:11. 31) gagne la course devant Jacob Goneau (+0.57 s) et François Maheux (0.95 s), tous les deux du club de Bromont.

    Résultats de la journée :

    Slalom géant féminin

    Slalom géant masculin

    Source: Ski Québec alpin
    Photo Crédit: Ski Québec alpin, Eric Aach

Imprimer Courriel