Nouvelles

  • Une Maison du loisir et du sport pour les fédérations québécoises

    Après plus de 30 ans, les diverses fédérations québécoises de sport et de loisir voient enfin la lumière au bout du tunnel. La création de la Maison du loisir et du sport du Québec les sortira enfin du sous-sol du stade olympique de Montréal.

    Le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport Sébastien Proulx a annoncé jeudi que le gouvernement provincial investira 25 millions de dollars pour que les fédérations aient pignon sur rue, un projet qui devrait voir le jour d'ici deux à trois ans.

    « Il est temps de vous donner des lieux modernes et attrayants […] Un endroit qui vous donnera le goût de travailler le matin. Je veux saluer votre patience au fil du temps, vous êtes très résilients », a déclaré le ministre Proulx dans une salle mal éclairée du stade.

    Les fédérations québécoises profitaient de bureaux aménagés dans les stationnements du stade olympique depuis 1985, un domicile qui se voulait temporaire à l’époque.

    Installés sous l'esplanade, ces stationnements transformés en bureaux n'avaient donc aucune fenêtre donnant sur l'extérieur, sauf quelques puits de lumière.

    Si vous ajoutez une tuyauterie visible et vieillissante, vous vous retrouvez avec un milieu de travail pas très agréable pour des gens qui doivent faire la promotion de la santé et des saines habitudes de vie.

    Le projet original envoyait les fédérations dans la tour du stade, mais les retards dans la construction du mât ont transformé la résidence temporaire en bureau permanent.

    Depuis ce temps, la tour a été terminée, mais ce n'est qu'au cours des derniers mois qu'elle a été aménagée pour recevoir son premier locataire, le Mouvement des Caisses Desjardins qui y occupera 80 % de l'espace.

    Donc, il n'y a plus suffisamment de place pour les fédérations qui quitteront le stade, sans délaisser le quartier.

    Maintenant que le montant de 25 millions de dollars a été réservé, les fédérations québécoises doivent travailler avec la Société québécoise des infrastructures pour lancer les appels d'offres et trouver le meilleur endroit pour établir leur nouveau domicile.

    Rien n'est décidé pour le moment. Il pourrait s'agir d'une nouvelle construction ou de l'aménagement d'un édifice déjà existant.

    Déjà, les rumeurs ont commencé à circuler et envoient la nouvelle Maison du loisir et du sport à l'est du stade olympique, près de la station de métro Assomption.

    Outre les bureaux des fédérations de sport et de loisir, on pourrait y trouver un centre de documentation.

    La possibilité de greffer un musée du panthéon des sports du Québec au projet de Maison du loisir et du sport a été évoquée, mais il semble que ce dossier ait évolué différemment.

    Source: Radio Canada
    Photo Crédit: Radio Canada

Imprimer Courriel