Nouvelles

  • Un premier stage d'entrainement pour l'Équipe féminine en Norvège

    L’Équipe du Québec féminine s’est envolée début juillet en Norvège pour faire un premier stage sur neige et préparer ainsi la saison 2018-2019.

    C’est sur le glacier de Fonna, à trois heures de la ville de Bergen et à presque sept heures d’Oslo que l’équipe de Francis Royal s’est entrainée pendant 15 jours. « Le stage en Norvège fut à mon avis un succès. La météo hasardeuse du nord de la Norvège était un élément qui aurait pu avoir un impact sur la qualité du stage, mais nous avons profité de 15 jours sur 16 sous le soleil et en rien la température a affecté notre plan initial. », de dire F. Royal à son retour à Montréal.

    Les sessions de slalom et de slalom géant ont toutes les deux pu se dérouler sur des plateaux d’entrainements variés et d’une longueur rarement vu en période de préparation estivale (1 min 10 s par moment).

    Un des buts lors de ces premiers jours sur neige était de familiariser la nouvelle équipe avec les méthodes de travail des entraineurs : « Nous avons misé sur la création d’environnements de travail variés pour développer certaines habiletés chez les athlètes et nous nous sommes assurés que chaque athlète soit dans un contexte adapté à ses besoins. »

    Encore une fois cette année, Frédérik Laberge, préparateur physique des Équipes du Québec, a accompagné les athlètes lors de ce voyage. Il a joué un rôle important autant sur neige que hors neige et a ainsi pu épauler le duo d’entraineurs Royal et Rhéaume. Prenant en charge la préparation des filles au départ (échauffement, exercices balistiques, concentration, etc.), il s’occupait aussi du filtrage de l’information sur la radio de départ. En après-midi, les athlètes étaient prises en charge par Laberge lors des séances de récupération, d’exercices de maintien de la force, de développement de l’ACEV (Agilité, Coordination, Équilibre, Vitesse) et d’autres entrainements de préparation physique.

    Vidéo par Sarah Bennett

    Alice Marchessault (Olympia) et Sarah Bennett (Stoneham), toutes les deux des nouvelles recrues pour cette saison 2018-2019, étaient très satisfaites lors de leur retour au Québec : « Personnellement, le camp en Norvège a été un des stages les plus productifs auxquels j’ai participé. J’ai pu observer une amélioration constante de ma technique sur neige, et j’en suis vraiment satisfaite. », dit cette dernière qui a passé la saison précédente dans l’État de New York près du Lac Placid.

    Même son de cloche du côté de Marchessault : « J’ai eu beaucoup de plaisir et j’ai fait progresser mon ski vraiment plus que ce à quoi je m’attendais! C’est maintenant le retour à Montréal et au gym pour trois semaines d’entrainement et je compte y maximiser mon temps pour travailler sur des éléments techniques que le stage en Norvège m’a permis d’identifier, ainsi que sur ma puissance, pour arriver au prochain stage d’entrainement au Chili en force, prête à amener mon ski à un autre niveau. »

    Source: Ski Québec alpin

Imprimer Courriel