Nouvelles

  • Beatrix Lever: Italie, Chili, puis direction Montana!

    Beatrix Lever (Cascades), membre de l’Équipe du Québec ces trois dernières saisons a décidé de rejoindre l’Université du Montana à partir de septembre. Or, avant de déménager dans l’Ouest américain elle s’envolera avec l’Équipe nationale canadienne au Chili pour préparer sa saison sur neige.

    Avant de prendre son avion samedi dernier, elle a pris du temps de répondre à nos questions :

    Comment se sont passées ces 4 dernières années à l’Équipe du Québec ?

    Les quatre dernières années avec l’Équipe du Québec ont passé très rapidement! L’année dernière fut ma première saison complète de compétition; j’ai manqué la majorité des saisons 2015-16 et 2016-17 dû à une blessure. L’Équipe du Québec m’a très bien encadré lors de mon retour, ce qui a grandement contribué à mes petits succès à travers de la saison dernière. J’ai eu la chance de côtoyer plusieurs filles sur l’équipe qui m’ont toutes inspirée à poursuivre mes rêves. Toutes les anciennes de l’Équipe du Québec se trouvent maintenant à l’université ou à l’équipe nationale; je suis vraiment très fière de faire partie de cette cohorte exceptionnelle.

    Qu’est-ce qui s’est passé depuis la fin de la saison prochaine ?

    À la fin de la saison dernière, je me sentais un peu perdue. Mon but ultime était, et il l’est toujours, de me rendre à l’équipe nationale. Au début, je considérais retourner pour une cinquième saison avec l’Équipe du Québec. Sachant qu’il y avait plusieurs jeunes athlètes concurrentes, j’ai décidé de laisser ma place afin de donner la chance aux futures générations de skieuses de vivre des expériences telles que celles que j’ai eues lors de mon temps sur l’Équipe du Québec. Aller à l’université était aussi un de mes objectifs et c’est donc ce que j’ai décidé de faire! Avec ma nouvelle équipe de la Montana State University, je vais tout de même pouvoir participer à la majorité des courses de la Coupe Nor-Am, afin de réaliser les critères nécessaires pour atteindre mes objectifs. Il s’agit d’un trajet non conventionnel, mais pas inconnu!

    Qu’est-ce que tu t’attends de cette saison 2018-2019 ?

    J’espère avoir du succès autant au niveau académique qu’au niveau sportif, mais avant tout j’espère avoir du plaisir dans mes projets. Je m’attends à ce que la dynamique dans une équipe universitaire soit différente de celle au sein de l’Équipe du Québec. Comme tous les membres de ma nouvelle équipe viennent de régions et même de pays différents, je prétends que l’environnement sera intéressant. Notamment, sur le circuit universitaire, nous sommes jumelés avec l’équipe de ski de fond, afin d’amasser le plus de points pour enfin gagner le championnat NCAA. Nous coursons essentiellement tous pour le succès de l’équipe plutôt que l’individu.

    Pourquoi as-tu choisi l’université au Montana ?

    J’ai choisi la Montana State University, car je voulais absolument étudier dans l’ouest! J’ai eu la chance de voir l’équipe en action à quelques reprises aux courses Nor-Am où ils ont fait preuve d’un bon esprit d’équipe. De plus, il y a déjà un bon nombre de Canadiens sur l’équipe de MSU, ça va sans dire que je vais me sentir comme chez moi dans cette équipe.

    Est-ce que tu avais d’autres options ?

    Je considérais aussi d’aller à McGill, l’Université de Denver, l’Université de Utah, l’Université du Vermont, Saint Lawrence University, et plusieurs autres.

    Est-ce qu'on va te revoir au Québec cette saison ?

    J’espère pouvoir skier au Québec cette saison, non juste pour courser, mais aussi pour le plaisir! Mais ça reste à voir, puisque je vais être sur le circuit universitaire de l’ouest, et ça va être plus difficile pour moi de retourner chez moi pour le temps des courses.

    Tu viens d’être invitée au Chili par l’équipe nationale : qu’est-ce que tu t’attends de ce stage ?

    Après avoir participé au stage de l’équipe nationale en Italie début juillet, j’ai maintenant la chance de pouvoir retourner m’entrainer avec l’Équipe nationale pour une partie de leur stage au Chili. Je m’attends à pouvoir profiter de l’expérience des meilleures athlètes du pays pour m’améliorer encore plus dans les disciplines de vitesse. Puis, je suis fière d’avoir la chance de représenter le Québec au sein de ce groupe.

    Hello :) this is me, in Italy 🇮🇹'

    Une publication partagée par 🦄Trixieoe🎿'oe (@beatrix_lever) le

    Source: Ski Québec alpin
    Photos Crédits: Roger Lauzon, Instagram

Imprimer Courriel