Nouvelles

  • Laurence St-Germain portée dans le top-15 par sa famille et ses amis

    Il est rare que les skieuses québécoises puissent se produire en Coupe du monde devant leurs proches. C’est pourquoi l’arrêt de Killington a une saveur particulière pour Laurence St-Germain. Elle y a réussi les meilleurs résultats de sa jeune carrière jusqu’à présent.

    L’an dernier, c’est à la montagne du Vermont qu’elle avait réussi à percer le top-15 pour la première fois en slalom. Elle a récidivé dimanche, terminant 14e de cette même épreuve avec un temps de 1 min 43,78 s.

    « On dirait que le petit stress que m’apporte la présence de mes amis et ma famille me permet de performer encore mieux. Je crois que ça m’aide dans mes courses. C’est rare que ma famille soit là, alors ça rend la Coupe du monde encore plus spéciale », a indiqué St-Germain.

    Le parcours de l’épreuve, remporté par Mikaëla Shiffrin pour la troisième année d’affilée, est le préféré de la skieuse québécoise.

    « J’aime beaucoup la piste. Elle se termine par un pitch et j’aime vraiment ça. Je pense que c’est complètement mon type de parcours », a-t-elle dit.

    Étudiant au Vermont, Laurence St-Germain voit très peu sa famille durant la saison hivernale. Quand elle n’est pas en voyage pour participer à des compétitions ou à des camps d’entraînement, elle est de retour sur les bancs d’école, loin de la maison. Elle a donc profité de chaque minute où elle ne skiait pas ce week-end pour passer du temps avec ses proches.

    « J’ai pu souper avec eux les deux soirs. Chaque fois que j’arrivais dans la zone d’arrivée, j’allais les voir rapidement pour passer du temps avec eux. Je voulais en profiter au maximum », a-t-elle mentionné.

    La prochaine Coupe du monde de technique à l’horaire aura lieu les 8-9 décembre, à St. Moritz, en Suisse.

    « À partir de là, je pars pas mal pour tout le mois de décembre. Je ne reviens pas au Québec pour le temps des fêtes », a-t-elle affirmé.

    Du côté de Lake Louise, Dustin Cook a pris le 16e rang du super-G, en 1 min 34,78 s.

    Source: Sportcom
    Photo Crédit: Getty Images

Imprimer Courriel