Nouvelles

  • Les skieurs québécois en queue de peloton

    Valérie Grenier et Marie-Michèle Gagnon ont été discrètes à la descente de Lake Louise (Alberta), vendredi, à cette épreuve du circuit de la Coupe du monde de ski alpin.

    Classée 35e, l’Ontarienne Roni Remme (+3,67 secondes) a été la meilleure Canadienne et a fini tout juste devant Valérie Grenier (+3,73 secondes), 36e. Marie-Michèle Gagnon (+4,45 secondes) a pour sa part conclu au 44e rang.

    L’Autrichienne Nicole Schmidhofer a dévalé le parcours en un temps de 1 minute 48,23 secondes pour s’imposer devant la Suisse Michelle Gisin (+0,15 seconde) et l’Allemande Kira Weidle (+0,50 seconde).

    Après un départ correct, Grenier est sortie large d’un virage à la mi-parcours, ce qui l’a fait dégringoler au classement provisoire. Elle a ensuite pu se ressaisir en skiant de façon plus fluide jusqu’au bas de la piste, sauf que le mal était déjà fait.

    Gagnon a connu une sortie plus difficile et elle s’est fait secouer dans plusieurs virages. En ne conservant pas une ligne directe, cela s’est traduit par un retard qui n’a cessé de grandir tout au long de sa descente.

    Plus tôt en après-midi à la Coupe du monde masculine de Beaver Creek (Colorado), Dustin Cook s’est classé 57e en descente. Le skieur de Lac-Sainte-Marie a accusé un retard de 2,42 secondes sur le plus rapide du jour, le Suisse Beat Feuz.

    Les épreuves reprendront samedi en Alberta et au Colorado.

    Source: Sportcom
    Photo Crédit: La Presse Canadienne

Imprimer Courriel