Nouvelles

  • Une tempête de nouveautés souffle sur les stations de ski du Québec

    L'hiver est officiellement lancé avec les premières chutes de neige dans nos stations ! Nous tenons à vous informer des nouveautés, pour cette saison, dans les stations québécoises.

    Bas-Saint-Laurent

    Le Parc du Mont-Saint-Mathieu se renouvèle cette année en offrant à sa clientèle une nouvelle remontée mécanique de type Téléski à enrouleur, en plus d’investir 1,25 M $ dans le réaménagement du domaine skiable. Les skieurs et planchistes pourront profiter de l’installation de la nouvelle remontée dès janvier 2020, sur la section Est de la montagne.

    Cantons-de-l’Est

    Le Mont Orford a procédé à l’installation d’une nouvelle remontée mécanique, soit un tout nouveau tapis magique double recouvert d’un dôme. Cette nouveauté jamais vue au Québec s’ajoute au réaménagement des aires d’apprentissage qui a nécessité un investissement de 500 000 $, des actions qui permettront une meilleure fluidité dans l’apprentissage du ski et de la planche à neige. L’agrandissement du chalet, une modification importante pour les visiteurs, permettra le regroupement des services dans le même espace, ce qui facilitera grandement la visite des skieurs et planchistes. De plus, des ajouts au système d’enneigement actuel donneront plus de neige, plus tôt, dans plus de secteurs de la montagne, incluant le mont Alfred-Desrochers.

    De son côté, Bromont, montagne d’expériences présentera cette année le tout nouveau Chalet du Sommet, situé tout près du haut de la remontée mécanique principale. Offrant une vue à couper le souffle sur le paysage des Cantons-de-l’Est, cet investissement de 16 M $ promet une expérience hors du commun à ses visiteurs. À même ce chalet, les clients pourront retrouver des menus alléchants ainsi qu’une carte de boissons pour l’après-ski. L’espace pourra également être loué pour des événements privés. Le Chalet du Sommet s’inscrit dans le cadre du Projet Altitude qui consiste en des investissements de 101 M$ échelonnés jusqu’en 2026.

    À Owl’s Head, une nouvelle remontée mécanique quadruple fixe sera en opération pour la saison 2019-2020. L’investissement de 3,5 M $ augmentera la capacité d’embarquement à 2 200 personnes à l’heure, ce qui améliorera nettement l’expérience-client. D’importantes rénovations ont eu lieu au chalet, comprenant un nouvel espace restauration et bar, ainsi que l’hôtel Mtn Haus complètement rénové, au dernier étage du chalet. Et comme bien d’autres stations de ski, la station a amélioré le système de fabrication de neige pour offrir maintenant l’enneigement mécanique sur 80 % du domaine skiable.

    Au Mont SUTTON, de nouvelles acquisitions dans les systèmes d’enneigement et les équipements d’entretien des pistes ont été faites à la hauteur de 1,3 M $. Les amateurs d’après-ski seront ravis d’apprendre que des améliorations ont été apportées au comptoir café Le Petit Tucker et qu’un petit restaurant au pied des pistes a été ajouté à l’offre de restauration. Le Club de ski pourra compter sur une piste réaménagée pour l’entraînement et les compétitions.

    Centre-du-Québec

    Le mont Gleason offre, quant à lui, une nouvelle remontée mécanique quadruple d’une valeur de 3,6 M $, à sa clientèle, ce qui représente le plus important investissement depuis l’ouverture de la station de ski, il y a 50 ans. La capacité d’embarquement de 2 400 personnes à l’heure surpasse la capacité actuelle des remontées aériennes existantes, qui est de 2 123 personnes à l’heure. Cet ajout a permis le démantèlement de remontées de type T-Bar, l’espace ainsi libéré ajoute une nouvelle piste à bosses nommée la T-Bar. En plus de cette nouvelle piste, différents réaménagements de pistes existantes ajouteront 8 % de domaine skiable à la montagne. De plus, les skieurs et planchistes pourront se procurer des billets de ski journaliers en ligne et éviteront les files d’attente grâce à une borne de distribution de billets.

    Charlevoix

    Le Massif de Charlevoix offrira dès cet hiver une variété d’options d’hébergement tout près des pistes de ski à ses clients, au sommet de la montagne (Chalets-Forêt et Refuges), qui s’ajoute à l’hébergement à la base de la montagne Les Caches de la Grande Pointe, construites l’année dernière. La station de ski est également en plein développement d’unités d’habitation de tous genres, à proximité des pistes. Une nouvelle activité de luge de nuit, la Pleine Luge, bonifiera les activités hivernales proposées aux visiteurs, complémentaires au ski. La station de ski développe actuellement son offre d’activités estivales et automnales pour devenir un véritable pôle récréotouristique quatre saisons.

    Chaudière-Appalaches

    La Coopérative de solidarité récréotouristique du Mont Adstock annonce, quant à elle, un investissement de 1,3 M $ pour la création de trois nouvelles pistes familiales et l’enneigement de celles-ci. À ces investissements s’ajoute une nouvelle piste de compétition respectant les normes de la FIS.

    Gaspésie

    La mise à niveau de la Station touristique Pin Rouge se poursuit avec l’automatisation de la fabrication de neige dans la montagne, qui permettra une ouverture devancée de la saison de ski.

    Lanaudière

    Ski Montcalmse dote cette année d’un nouveau tapis magique couvert d’un dôme, une première au Québec, un cadeau qui sera fort apprécié des nouveaux skieurs à l’occasion du 50e anniversaire de la station. La station réaménage également toute la zone d’apprentissage, pour tripler la superficie et offrir une expérience-client des plus agréables.

    À Ski Garceau, ce sont 500 000 $ qui ont été investis un peu partout à la montagne : parmi les améliorations, un nouveau tapis magique desservira une nouvelle pente école, le système d’enneigement s’est vu grandement bonifié et une zone d’apprentissage par le terrain a été aménagée.

    Laurentides

    La Station Mont Tremblant a investi 10,3 M $ en montagne pour l’amélioration de l’enneigement au versant Soleil, l’achat de deux dameuses, la phase II des rénovations du chalet principal du sommet Grand Manitou et l’arrivée d’une roulotte alimentaire qui se déplacera en montagne. De nouveaux investissements viendront bonifier la capacité d’enneigement visant principalement la piste Algonquin du versant Soleil.

    Le Sommet Saint-Sauveur se dote d’une nouvelle remontée mécanique à 6 places avec bancs chauffants, pour offrir un confort inégalé à sa clientèle. L’investissement de 8,6 M $ inclut cette nouvelle remontée ainsi que l’achat de nouveaux équipements d’entretien des pistes et une nouvelle flotte d’équipement de location. Les Sommet Morin Heights, Sommet Olympia, Sommet Gabriel ont quant à eux subi diverses améliorations, dont de nouvelles pistes et des aires renouvelées pour rehausser l’expérience client.

    Mauricie

    De nouvelles pistes et de nouveaux sous-bois ainsi qu’une augmentation des pistes éclairées et enneigées mécaniquement satisferont les clients de Vallée du Parc en 2019-2020.

    Montérégie

    Au Mont Rigaud, la clientèle débutante sera mieux servie avec l’ajout d’un 2e tapis magique d’une longueur de 400 pieds.

    Montréal

    La Pente à neige agrandit son domaine skiable en ajoutant une nouvelle piste de niveau intermédiaire, en plus d’une remontée mécanique de type T-Bar pour y accéder, ainsi qu’une remontée mécanique spécifiquement pour les glissades sur tubes. Les Montréalais(es) pourront vivre une expérience de ski améliorée sans sortir de la ville, le tout accessible en métro.

    Outaouais

    Le Sommet Edelweiss réalise un investissement de près de 2 M $ dans un pavillon supplémentaire annexé au chalet principal à l’extrême Est, permettant une augmentation des places assises et un coup d’œil exceptionnel sur la montagne.

    La station Camp Fortune fête cette année son 100e anniversaire. Plusieurs festivités auront lieu tout au long de la saison, qui démarrera prochainement avec un système d’enneigement plus efficace.

    Québec

    La Station touristique Stoneham ajoute un nouveau sous-bois, nommée la Pic-Bois, d’une longueur de 600 mètres et d’un dénivelé de 130 mètres. En comptant l’ensemble des sous-bois de la montagne, c’est maintenant 30 % du domaine skiable qui est consacré aux terrains boisés. De nouveaux équipements ont aussi été acquis pour optimiser l’enneigement de la montagne.

    Saguenay-Lac-Saint-Jean – Nord-du-Québec

    Le Mont-Édouard bonifie son offre aux amateurs de ski de haute-route en plus d’améliorer les pistes existantes. La deuxième phase d’amélioration des systèmes d’enneigement est terminée, ce qui permettra à la station d’ouvrir le domaine skiable plus tôt dans l’année.

    Merci à l'ASSQ pour ce communiqué ! Une belle saison à tous.

Imprimer Courriel