Nouvelles

  • Hommage à Nicola Malenfant, un entraîneur dévoué et passioné

    La semaine dernière, nous avons appris le décès de Nicola Malenfant, entraîneur passionné et dévoué pour ses athlètes. Retrouvé inanimé dans un champ situé à proximité du chemin Favreau à Dunham, d’où il était originaire; l’enquête révèle que Nicola faisait du motocross et pourrait avoir fait une embardée en raison de la présence de boue et avoir été, ainsi, éjecté de son engin.

    Nous nous sommes rapprochés de Martin Durocher, entraîneur en chef du Club de Ski Sutton afin de pouvoir rendre un dernier hommage à Nicola.

    ‘Nicola était un entraîneur généreux qui a touché la vie de beaucoup d’athlètes tant au Club de ski Sutton qu'à l’Équipe régionale de l’Estrie où il a travaillé auprès des skieurs U16.Il s’est aussi impliqué dans l’enseignement du ski et au programme Sport-Études de la polyvalente Massey Vanier de Cowansville.

    Nicolas était un vrai passionné du ski. Il fallait voir son visage s’illuminer quand il se retrouvait les skis au pied par de beaux matins enneigés. Pour lui, le ski était un jeu et il trouvait encore beaucoup de plaisir à le pratiquer.

    Dans son rôle d’entraîneur, Nicola ne comptait pas les heures qu’il passait sur la piste afin que ses athlètes bénéficient de bonnes conditions d’entrainement ou de compétition. Il connaissait notre montagne comme le creux de sa main.

    Sur la piste, il était un vrai pro. Un entraineur rigoureux qui n’acceptait pas les demi-mesures, mais qui savait toujours bien récompenser le travail bien fait.

    Encore récemment, même s’il avait décidé de se concentrer sur son entreprise de paysage et d’excavation, il était toujours là pour donner un coup de main lors d’activités spéciales ou venir jeter un coup d’œil sur ses athlètes.

    La dernière fois que j’ai eu la chance de discuter avec lui, il me racontait s’être découvert une nouvelle passion; la création de sentiers de vélo de montagne. Il jugeait que son œil et son expérience d’entraineur de ski lui permettaient de bien visualiser comment utiliser et maximiser le terrain afin d’offrir des défis intéressants aux cyclistes. Comme dans tout ce qu’il entreprenait, Nicola le faisait avec sérieux et engagement.

    De mon côté, il y a quelques années, Nicola était là pour m’accueillir à mon arrivée ici au club. Il était toujours disponible pour m’orienter et me conseiller dans cette nouvelle fonction. Sans son aide et son implication, le Club de ski Sutton ne serait certainement pas en aussi bonne santé actuellement.

    Nicola va nous manquer cet hiver et je suis certain que plusieurs d’entre nous auront une pensée pour lui, quand on se retrouvera à pratiquer ce sport qu’il aimait tant.’

    Nous tenons à remercier Martin pour ces paroles et ce portrait détaillé, représentatif et touchant. Toutes nos condoléances vont à la famille et aux proches de Nicola.

Imprimer Courriel