Nouvelles

  • Laurence St-Germain se place dans le Top 10 lors de la Coupe du Monde à Lienz en Autriche !

    Lors de la deuxième journée de la coupe du monde à Lienz en Autriche, Laurence St-Germain se place en 9e position, Bravo !

    Montréal, 29 décembre 2019 (Sportcom) – La skieuse Laurence St-Germain a réussi à conclure l’épreuve de slalom de la Coupe du monde de Lienz parmi le top-10, dimanche, en Autriche. Cinquième à l’issue de la première manche, l’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges a commis quelques erreurs à sa deuxième descente qui l’ont fait glisser au classement, où elle a finalement terminé au 9e rang.

    Entreprendre la deuxième ronde au cinquième rang provisoire représentait une première pour la Québécoise. « Je ne cacherai pas que j’étais nerveuse! Je trouvais le temps long et j’avais hâte de voir mon résultat final », a dit St-Germain, qui a affiché un cumulatif de 1 min 51,52 s.

    Il s’agissait de sa troisième Coupe du monde du calendrier en slalom, elle qui ne s’était pas qualifiée à Levi, en Finlande, et avait chuté à Killington, aux États-Unis. « J’ai eu une super bonne première descente. Mon objectif était d’attaquer dès le départ, parce que je trouvais que je m’étais retenue à Levi et à Killington. J’aurais voulu conserver ma 5e place et je suis un peu déçue d’avoir moins bien performé par la suite, mais je suis tout de même contente de mon résultat. »

    Selon elle, quelques erreurs sont venues faire toute la différence et l’ont reléguée au 9e échelon à la fin de la journée. « Il y avait un changement de rythme vers la fin du parcours et je l’ai moins bien négocié. C’est là que j’ai perdu des points », a-t-elle expliqué.

    L’Américaine Mikaela Shiffrin (1 min 48,89 s) a remporté sa deuxième médaille d’or en autant de jours à Lienz après avoir signé une victoire au slalom géant, samedi. La Slovaque Petra Vlhova (+0,61 seconde) et la Suisse Michelle Gisin (+1,72 seconde) ont complété le podium.

    Avant le début de la campagne, Laurence St-Germain avait pour objectif de finir constamment dans le top-10. Si elle était tout près d'une médaille après la première ronde, l’athlète de 25 ans assure qu’elle n’y songeait pas vraiment avant la manche ultime. « J’essayais de ne pas trop y penser et je voyais seulement du positif à être cinquième. Avec du recul, je réalise que j’étais plus près que jamais d'un podium, mais je ne voulais pas me mettre de pression à ce moment-là », a mentionné St-Germain.

    Elle reprendra l’action le 4 janvier prochain à la Coupe du monde de Zagreb, capitale de la Croatie, où elle espère bâtir sur sa performance. « J’ai goûté au top-5 et ça me motive pour le reste de la saison. J’ai beaucoup appris aujourd’hui et ça augure bien. »

    Source : Sportcom rédigé par Luc Turgeon

Imprimer Courriel