Nouvelles

  • Marie-Michèle Gagnon ne se qualifie pas à Lienz en Autriche...

    Ce samedi, Marie-Michèle Gagnon ne se qualifiera malheureusement pas pour la deuxième manche. Nous la verrons sur la piste cette fin de semaine à Zagreb en Croatie🤞

    Montréal, 28 décembre 2019 (Sportcom) – Même si elle se sentait d’attaque en vue du slalom géant de la Coupe du monde de Lienz, samedi, en Autriche, la skieuse Marie-Michèle Gagnon a dû se contenter du 39e rang après être retombée dans de mauvaises habitudes.

    Un chrono de 1 min 5,04 s n’a pas été suffisant pour permettre à l’athlète de Lac-Etchemin de se qualifier pour la deuxième ronde. « Ça n’a pas été pas une bonne performance de mon côté. C’est dommage, car ça allait bien à l’entraînement lors des derniers jours », a expliqué la skieuse de 30 ans. « J’avais un bon feeling, j’étais dans un bon état d’esprit, mais je n’ai pas montré du bon ski dès les premiers virages et je n’avais pas de bonnes sensations durant ma descente. »

    Cette dernière estime avoir connu des difficultés dans les virages qu’elle aimerait mieux attaquer, ce qui ferait toute une différence à son avis, en plus d’être moins tendue durant la descente. Elle avait également remarqué qu’elle se devait d'être davantage agressive il y a deux semaines, lorsqu’elle s’était classée 30e au slalom géant de la Coupe du monde de Courchevel, en France.

    « C’est le résultat de ne pas bouger dans le début de la courbe. Cette semaine, je complétais bien le virage en plus de bien le commencer. Ces deux aspects réunis font en sorte que tout est plus fluide, que ça bouge mieux. C’est difficile de ne pas être crispée dans une telle situation. »

    Somme toute, cette performance a été la meilleure réalisée par une Canadienne au cours de cette épreuve. Les Ontariennes Candace Crawford et Ali Nullmeyer ont respectivement fini 45e et 55e. L’Américaine Mikaela Shiffrin a quant à elle signé sa première victoire de la saison en slalom géant après avoir dominé la compétition. Il s’agit également de la 63e médaille d’or de sa carrière en Coupe du monde. L’Italienne Marta Bassino (+1,36 seconde) et l’Autrichienne Katharina Liensberger (+1,82 seconde) sont aussi montées sur le podium.

    La fin de semaine passée, Gagnon devait participer à la Coupe du monde de Val d’Isère, en France, jusqu’à ce que Dame Nature en décide autrement et que les épreuves soient annulées. Cette fois, les conditions ont permis aux compétitrices de s’élancer. « La grande différence, c’est qu’à Val d’Isère, il avait beaucoup neigé et la piste n’avait pas été injectée. Ç’a été fait ici, ça creusait un peu, mais les conditions étaient quand même bonnes », a jugé la Québécoise.

    La Coupe du monde de Lienz reprendra dimanche avec la présentation du slalom où Laurence St-Germain sera en action.

    Source : Sportcom rédigé par Luc Turgeon

Imprimer Courriel