Nouvelles

  • Chris Del Bosco finit 12e à Megève et Brittany Phelan se blesse

    Montréal, 1er février 2020 (Sportcom) – Un accrochage avec un autre skieur a ralenti Chris Del Bosco à la Coupe du monde de ski cross disputée à Megève, en France, où il a été stoppé en quarts de finale. Brittany Phelan a quant à elle chuté et s’est blessée à un genou sur la séquence, ce qui a mis fin à sa journée.

    Del Bosco a pris le 12e rang après s’être classé 22e aux qualifications vendredi. Les skieurs ont eu droit à des températures chaudes au cours des derniers jours, ce qui est venu compliquer les conditions de piste aux qualifications. Samedi, c’est toutefois un accrochage en début de course qui a contrecarré les plans du Montréalais.

    « Je skiais vraiment bien, mais malheureusement un autre compétiteur a skié sur le bout de mes skis dans le premier virage et nous avons tous les deux perdu beaucoup de vitesse, a-t-il raconté. Je n’ai pas été en mesure de rattraper ce retard avant la fin. »

    Kevin Drury a continué sur sa lancée en décrochant la médaille d’or. Le Canadien est monté sur le podium pour une troisième fois en Coupe du monde en 2020.

    Avec l’annulation de la Coupe du monde de Feldberg, en Allemagne, les athlètes en ski cross seront de retour dans le circuit dans trois semaines, à Sunny Valley, en Russie. « Je suis très déçu de mon résultat, mais je ne pouvais rien faire de plus dans cette situation. Je vais profiter d’une courte pause avant la Coupe du monde en Russie et essayer de bâtir sur le positif. En espérant terminer la saison sur une bonne note! », a déclaré Del Bosco.

    Phelan à l'hôpital

    Sixième après les qualifications, Brittany Phelan n’avait pas été écartée du top-10 en Coupe du monde depuis 2018, lorsqu’elle s’était classée 17e en Italie. Elle passera une imagerie par résonance magnétique afin de déterminer la gravité de sa blessure, elle qui conclut la journée au 13e rang.

    Il s’agit d’une deuxième blessure en sol français cette saison pour Phelan. En décembre dernier, l’athlète de Mont-Tremblant s’était fracturé la main gauche à la Coupe du monde de Val Thorens, sans toutefois avoir à arrêter la compétition.

    C’est finalement la Canadienne Marielle Thompson qui a raflé l’or à l’issue de cette épreuve samedi. Les Suédoises Sandra Naeslund et Alexandra Edebo ont respectivement reçu l’argent et le bronze.

    Source : Sportcom par Luc Turgeon et Image Gepa Photo Alpin Canada

Imprimer Courriel