Nouvelles

  • Les premiers jours aux Championnats du monde junior en Norvège, Narvik 2020

    Depuis samedi dernier, les Championnats du monde junior Narvik 2020 se sont déroulés dans des conditions optimales. Lorsque que les conditions n’étaient pas assez idéales notamment pour cause de températures relativement chaudes, le jury a décidé d'annuler l'épreuve de combiné masculin. Ce sont les aléas d’un événement de ski alpin, prendre connaissance des conditions climatiques afin de toujours favoriser la sécurité des athlètes. Et en parlant de sécurité, ce n’est plus un secret pour personne, l’évolution mondiale du virus COVID-19 est belle et bien présente. L’impact sur les événements rassemblant un grand nombre de personnes internationales est très risqué. C’est pourquoi les manifestations sportives comme les Championnats du monde junior ont officiellement été annulés, hier.

    Nous souhaitons que chaque athlète, chaque entraîneur, chaque bénévole…soit en sécurité ! Et cela passe inévitablement par l’annulation.

    Nous souhaitons revenir sur l’événement et revenir sur les différentes performances de nos athlètes québécois. Ces Championnats mondiaux junior sont très importants dans la carrière d’un athlète junior. Nous nous sommes rapprochés de Francis Royal, entraîneur en chef pour l’équipe féminine canadienne.

    « Depuis notre arrivée nos hôtes ont vraiment été super. On apprécie beaucoup la culture Norvégienne, il règne une ambiance décontractée, mais aussi tout est fait avec énormément de rigueur.

    Les épreuves de vitesse se sont bien déroulées dans l’ensemble, la piste est très exigeante et certaines semblent l’avoir sous-estimé.

    Pour Sarah Bennett, l’expérience en super-G et combiné est hyper positive, elle a le niveau pour être compétitive avec le reste des meilleurs juniors de la planète. Elle exécute son plan de match et a pris la responsabilité de ses performances. Être dans le top 20 lors de ses premiers championnats c’est une très bonne chose. Sarah est ambitieuse et je pense qu’elle sait ce qu’elle doit améliorer pour être au sein des meilleurs.

    Jusqu’à maintenant Justine Clement s’est entraînée principalement autour des Françaises. L’essentiel est de se garder en jambes et bien mentalement avant les épreuves techniques. On se sent dans le coup ici, on se doit de demeurer ambitieux et faire preuve de créativité pour atteindre les podiums à ces niveaux.

    Raphael Lessard a super bien skié sur la descente, il a fait des gains importants au fil des entraînements avant la course. En super-G, il a également skié avec beaucoup d’aplomb. Il est évident que son expérience aux mondiaux de l’année dernière l’a beaucoup fait progresser.

    Aidan Marler en était à sa première expérience, mais il ne semblait pas intimidé du tout. Il a bien progressé en descente et ses temps intermédiaires en super-G démontrent son potentiel certain dans les épreuves de vitesse. Je pense qu’avec davantage de vécu et de millage, il va se présenter très solide l’an prochain à ce genre d’épreuve car il a le tempérament pour performer en vitesse. »

    Descente 1er jour

    Deux de nos québécois étaient au départ !
    Raphael Lessard originaire de Bromont se place dans le Top 30 avec une 22 place et Aidan Marler originaire du Mont Ste-Marie, membre de l'équipe du Québec est 32ème.

    Super-G hommes et femmes

    Trois de nos athlètes québécois étaient au départ. La journée a commencé avec le super-g féminin où Sarah Bennett était en 9ème position à la mi-course mais a malheureusement chuté sur la fin du parcours. Nous la retrouvons aujourd'hui avec le combiné. Raphael Lessard originaire de Bromont se place dans le Top 20 avec une 19ème place, c'est le deuxième meilleur résultat canadien ! Aidan Marler originaire du Mont Ste-Marie et membre de l'équipe du Québec ne finira pas la première manche.

    Combiné femmes

    Notre québécoise Sarah Bennett, originaire de Stoneham et membre de l'équipe du Québec était au départ. Elle réalise le meilleur résultat canadien et assure le top 20 en remportant la 18ème position.

    Slalom géant féminin

    Nos deux athlètes québécoises, Sarah Bennett et Justine Clement étaient au départ.

    Justine Clement, membre de l'équipe du Québec et originaire de Stoneham assure le Top 20 avec une très belle 17e place ! Elle obtient le ainsi le meilleur résultat canadien. Sarah Bennett, elle aussi membre de l'équipe du Québec et originaire de Stoneham obtient une 39ème place.

    « Nous sommes arrivés à une situation où le nombre de cas de coronavirus a presque doublé en l'espace de 24 heures et le virus a atteint le statut de pandémie internationale. Même si nous avons respecté toutes les directives, et que nous sommes dans une zone où il n'y a pas un seul cas confirmé de personne infectée par le virus, nous avons choisi d'annuler », informe Sverre Håkon Evju docteur référant des championnats.

    Bravo à tous ! Au-delà de votre participation, vous avez représenté le Québec au rayonnement international et vous pouvez en être fiers ! Une belle fin de saison à vous quatre.

Imprimer Courriel