Nouvelles

  • Les nouvelles de la FIS : report Cortina 21, coupe du monde, covid-19...

    Le Conseil de la FIS a tenu sa réunion de printemps en ligne le lundi 25 mai et a évoqué les différents thèmes suivants : rapports des comités d'organisation des Championnats du monde, des Jeux olympiques d'hiver de la FIS, mises à jour des calendriers et des règles de la Coupe du monde FIS etc… Les principales décisions prises lors de cette réunion sont les suivantes :

    Concernant les Championnats du monde de ski alpin FIS 2021 Cortina d’Ampezzo (ITA)

    La Fédération italienne des sports d'hiver (FISI) et son comité d'organisation local (LOC) Cortina 2021 ont subi un impact considérable suite à la pandémie de la Covid-19, qui comprenait l'annulation de la finale de la Coupe du monde de ski alpin FIS 2020 prévue pour la mi-mars, la principale répétition générale pour les championnats. La ville de Cortina d’Ampezzo et la région italienne de la Vénétie ont été l’une des plus anciennes et des plus durement touchées et des restrictions en cours, parallèlement aux implications financières sans précédent pour les milieux d’affaires locaux et nationaux et la population en général. En conséquence, ils ont demandé l'examen du report jusqu'en 2022.

    Dans l'esprit de l'unité de la famille FIS, le Conseil de la FIS prend en compte la demande de report des Championnats du monde de ski alpin FIS à Cortina (ITA) de 2021 à 2022. En raison des implications multiples, la question doit être soigneusement analysée par toutes les parties prenantes: le comité d'organisation local, la Fédération italienne des sports d'hiver (FISI), la FIS et Infront Sports & Media. En conséquence, le Conseil a décidé que la situation serait réexaminée jusqu'au 1er juillet 2020. Date à laquelle une décision finale devrait être annoncée.

    Concernant les événements de la Coupe du monde FIS

    À la demande des comités techniques de discipline de la FIS, un groupe de travail spécifique à chaque épreuve sera mis en place afin d’entreprendre un suivi continu des questions relatives à la Covid-19 qui pourraient survenir avant chaque épreuve de la Coupe du monde FIS et ainsi mettre en œuvre les actions nécessaires à la bonne réussite de l’étape.

    Le groupe par événement comprendra les principales parties prenantes des organes de décision et des experts qui pourront fournir des conseils avec un représentant de chaque nation organisatrice de l'Association nationale de ski, le COL respectif, le titulaire des droits de diffusion commerciale, le directeur de course FIS et la direction médicale. Ainsi que le représentant du comité, le président du comité de discipline et le membre du conseil de la nation organisatrice.

    Un groupe de soutien, Covid-19

    Afin de définir les éléments communs qui pourraient être nécessaires à adopter dans chaque discipline pour soutenir leur groupe de travail sur l'événement, un groupe de travail FIS créé pour fournir un soutien. Voici les membres : Disciplines nordiques, membres du Conseil : Erik Roeste (ski de fond), Roman Kumpost (saut à ski / combiné nordique), Michel Vion (ski alpin), Dean Gosper (freestyle-snowboard) avec la direction de la FIS.

    Sur la base des restrictions potentielles liées à la Covid-19 qui peuvent être imposées pour les événements sportifs, des plans d'urgence sont en cours de préparation pour les calendriers respectif. Les scénarios sont en cours d'élaboration avec toutes les parties prenantes afin de prévoir des options en cas de restrictions légères ou plus strictes.

    Les perspectives pour la saison à venir sont actuellement positives avec les premières compétitions de la Coupe du monde FIS fin octobre. Le redémarrage croissant des événements sportifs est déjà en cours, ce qui donnera une précieuse expérience de référence au cours des prochains mois.

    Interdiction de la cire de ski fluorée

    Le Conseil a décidé en novembre 2019 que l'utilisation du fart de ski fluoré sera interdite pour toutes les disciplines de la FIS à partir de la saison 2020-21, dont il a été démontré scientifiquement qu'elles ont un impact négatif sur l'environnement et la santé. Aux États-Unis, des réglementations ont déjà été mises en place et seront mises en œuvre dans l'UE à partir de juillet 2020.

    Modification épreuve parallèle ski alpin

    L'événement parallèle se composera d'un seul format, sans autre référence à PSL ou PGS et tous les événements seront appelés «parallèle», en utilisant un équipement de slalom géant.
    La compétition consistera en un mode run-rediffusion pour toutes les manches, avec une course sur chaque parcours. Les 16 meilleurs athlètes de la qualification passeront à la finale, les coureurs classés 17-30 dans la course de qualification gagnant des points en Coupe du monde.

    Source : Site de la FIS

Imprimer Courriel