Nouvelles

  • Les tests PCR seront obligatoires avant chaque étape de la Coupe du monde

    Cette semaine est remplie d’annonces pour la Fédération internationale de ski. Après une annonce d’avancée du début de la Coupe du monde puis une annonce d’un huit clos à Sölden, c’est au tour du protocole COVID d’être dévoilé.

    La FIS continue de réfléchir sur la prochaine saison en pleine crise sanitaire du coronavirus. Ce mercredi, l’instance vient de publier un protocole de mesures sanitaires concernant tous les acteurs de la Coupe du monde (toutes disciplines confondues), mis en place par la commission médicale. « Le protocole de contrôle de la Coupe du monde définit les procédures, les exigences, les rôles et les responsabilités des personnes qui font partie intégrante de l'organisation des épreuves de la Coupe du monde afin de prendre des mesures dans toute la mesure du possible pour minimiser tout risque de Covid-19 », explique le communiqué.

    AVEC LES CONTRÔLES ANTIDOPAGE

    Les tests sérologiques (sanguins) pour les anticorps (Roche ou Abbott) analysés par le laboratoire accrédité par l'AMA à Cologne ont été ajoutés aux contrôles antidopage hors compétition depuis août. Cela détermine si un athlète a eu le Covid-19, si des anticorps sont présents et sont donc immunisés pendant un certain temps. Les résultats de ces tests seront enregistrés dans le «Passeport d'immunité FIS» et l'athlète ne sera pas obligé de subir un test Covid-19 pour la période d'immunité. Des tests sérologiques seront effectués dans le cadre des tests sanguins de contrôle antidopage tout au long de la saison.

    TEST POUR TOUS

    Toute personne souhaitant accéder à une manifestation estampillée FIS (Coupe du monde) doit avoir effectué et doit présenter le résultat d’un test PCR effectué dans les 72-96 heures précédentes (3-4 jours) avant l'arrivée sur place. Et tous les participants doivent remplir un questionnaire sanitaire.

    Source : Article SkiChrono

Imprimer Courriel