Nouvelles

  • Update FIS : l'interdiction de la cire fluorée repoussée en 2021|22

    Le Conseil de la FIS, conformément à la recommandation de son groupe de travail sur l'interdiction des cires fluorées, a approuvé le report de la mise en œuvre de l'interdiction des cires fluorées jusqu'au début de la saison 2021-22, à compter du 1er juillet 2021.

    Selon la proposition du groupe de travail, la saison à venir sera utilisée pour d'autres tests en laboratoire et sur le terrain, pour finaliser les protocoles de test, et permettre la production de dispositifs supplémentaires à acheter par les parties prenantes et permettre la mise en œuvre de l'interdiction à tous les niveaux de la compétition FIS.

    En novembre 2019, le Conseil de la FIS a décidé que l'utilisation de la cire fluorée, dont il a été scientifiquement prouvé qu'elle a des impacts négatifs sur l'environnement et la santé, sera interdite en compétition pour toutes les disciplines FIS à partir de la saison 2020-2021. Cela fait suite aux réglementations de l'UE en vigueur depuis juillet 2020, qui interdisent l'utilisation de certains composés fluorés dans la fabrication de ses produits.

    La FIS soutient fermement l'interdiction des cires fluorées et a nommé un groupe de travail qui a travaillé sans relâche ces derniers mois pour développer un dispositif de test et mettre en œuvre des protocoles de test dans toutes les disciplines pour le début de la saison 2020-2021.

    Au cours des dernières semaines, la FIS a pu tester un système portable Fluorine Tracker capable de détecter le fluor sur des skis et des snowboards conçus pour être utilisés au départ et à l'arrivée d'une compétition. L'erreur standard dans les valeurs de fluor mesurées à partir des capteurs de l'appareil utilisés lors de ces tests est inférieure à 1% et confirme la capacité de l'appareil à mesurer avec précision le fluor.

    Malgré la précision de la technologie de mesure de l'appareil, les tests ont également indiqué qu'il existait des sources potentielles d'erreur de mesure liées à d'autres aspects du système de test qui nécessitent des tests supplémentaires et des ajustements de conception afin de garantir des résultats absolument justes et cohérents pour tous les concurrents.

    Les 1 500 premiers tests ont indiqué la nécessité d'un capteur supplémentaire pour éliminer les erreurs de mesure liées aux différents types de matériaux de base, de structures et de préparations de base. De plus, étant donné que les tests ont été effectués dans un laboratoire à l'intérieur, d'autres tests à l'extérieur dans d’autres conditions : lumière, température et temps, sont également nécessaires pour garantir un fonctionnement constant de l'appareil.

    Le temps supplémentaire permettra en outre la mise en œuvre d'une procédure de test pour toutes les disciplines à préparer, tester et contrôler de manière appropriée. Cela permet également de mettre à disposition un nombre suffisant de dispositifs de suivi du fluor au printemps 2021 pour offrir la possibilité de tester à tous les niveaux FIS.

    D'ici là, toutes les parties prenantes doivent respecter les lois et réglementations applicables concernant l'utilisation de cires fluorées et de substituts de fluor.

    Malgré le retard dans la mise en œuvre du Fluorine Tracker, la FIS reste engagée à 100% dans la mise en œuvre la plus rapide possible de la concurrence sans fluor à tous les niveaux et disciplines et de manière équitable et cohérente pour tous les concurrents.

    Source : communiqué de la FIS

Imprimer Courriel