Chroniques de Mario Brisebois

  • La Chronique de Mario du mardi 28 mars: Un slalom de 4km qui n'est surtout pas un.. poisson d'avril, la famille Guay grandira et plus encore!



    Lors de l'annonce en décembre, la date de présentation lassait beaucoup et même énormément circonspect surtout que c'est le 1er avril qui avait été retenu.

    Mais non, la création d'un «Super Slalom» à La Plagne, dans les Alpes, samedi, n'est pas un gros poisson d'avril, mais un succès déjà garanti à l'avance.



    Les chiffres ne mentent pas, la limite de 400 participants ayant été atteinte aussitôt que voilà deux mois.

    Le qualificatif «super» choisi par les co-instigateurs Julien Lizeroux, double vice- champion du monde qui st de la place, et Julien Re gnier, un as du ski libre qui est allé à l'école avec Lizeroux, est tout sauf exagéré.

    Tout le monde organise ses courses de fin de saison, notamment «Le Massif Open», les «Folies du printemps» de Sainte-Anne, la Coupe «P'tit Caribou» de Tremblant et les autres spectacles-splash ailleurs qui finissent dans un lac artificiel remplaçant le fil d'arrivée, ce qui n'est jamais très chaud comme «sauvette».

    ***

    Surtout pas question ici de couper dans le plaisir en espérant que le soleil sorte davantage pour la suite, mais le «Super Slalom» tient davantage du ski extrême avec un tracé allongé à quatre kilomètres, lequel permettra la tenue du plus long slalom de la planète.

    Il faudra du souffle et des mollets-ressort avec rien de moins que 320 portes à négocier. Vous avez très bien lu: trois, deux, zéro!

    Pour vous donner une idée, un slalom de Coupe du monde peut faire grosso modo entre 40 et 60 «piquets» chez les femmes et entre 50 jusqu'à 70 du côté des hommes.

    Si les slaloms «normaux» ont fait une moyenne d'en deçà de 1m, 30s. en temps victorieux aux finales de la Coupe du monde à Aspen plus tôt ce mois-ci,on estime que les chronos vont s'étirer à n'importe quoi entre quatre et dix minutes.

    ***

    Un Bleu de l'équipe de France, Lizeroux a convaincu ses coéquipiers (ières ) du cirque blanc Tessa Worley, Jean-Baptiste Grange, Adrien Théaux et Alexis Pinturault, de venir vivre cette expérience. Ajoutez Luc Alphand chez les anciennes gloires.

    Le «Super Slalom» sera également fête des champions avec la réunion des athlètes de toutes les disciplines


    Ophélie David et Jean-Frédéric Chapuis, des as du ski-cross et en «acro» ainsi que l'unique Martin Fourcade, gagnant d'un phénoménal total de 14 courses en biathlon plus la forte récolte sur neige au cours de l'hiver, sont aussi là. Ajoutez Fredecia Brignone chez les «internationaux».

    Tout compté, ils seront huit médaillés olympiques et 44 des championnats du monde et 356 dans les grands circuits au Super Slalom. Sachez que cela non plus n'est pas... un poisson d'avril.

    UN QUATRIÈME ENFANT BIENTÔT POUR LES GUAY

    Dans le monde du spectacle, on appelle ça avoir le sens du «punch» et Erik Guay a été absolument admirable dans le domaine lors des Championnats canadien Sports Experts qui ont pris fin mardi à Tremblant. Son épouse Karen aussi.

    Au très grand bonheur des gens, Erik, qui n'a que des amis étant un aussi agréable;e gentilhomme que le meilleur skieur de l'histoire du ski au pays, a annoncé que Karen est enceinte. Oui, les Guay attendent un quatrième enfant!

    «Karen est une femme de grand courage», de commenter tendrement le papa des trois filles au sujet de son retour prochain au podium de la famille!

    SIX PODIUMS D'ICI DONT...TREMBLANT

    Dans les résultats aux Nationaux, Valérie Grenier est la nouvelle championne canadienne en géant.

    «Le bonheur est encore plus grand de gagner devant la famille et les amis», de déclarer la skieuse de Tremblant qui représente l'avenir du ski canadien. Dustin Cook s'est adjugé l'argent dans la même discipline.

    Marie-Michèle Gagnon et Laurence Saint-Germain ont mérité l'argent et le bronze en slalom.

    Le Québec a aussi obtenue le bronze au classement des provinces.

    Un sixième podium va au club Tremblant pour son organisation en souhaitant une suite.

    70 MILLIONS POUR NOS STATIONS

    Pour poursuivre dans la catégorie des très bonnes nouvelles, il ne faut pas oublier le magot de 70 millions de dollars que le gouvernement du Québec verse à l'Association des stations de ski du Québec via Julie Boulet, ministre responsable au Tourisme.

    Un coup de chapeau à Yves Juneau, directeur général, et son monde à l'ASSQ, d'autant plus que les subventions serviront pour les améliorations.

    NOS CHAMPIONS UNIVERSITAIRES SONT...

    C'est la période des couronnements et rendons hommage à Sandrine David, de l'Université de Montréal et à Adam Lamhamedi, de Laval, qui ont enlevé les titres individuels au circuit universitaire du Québec lequel le vient de tomber à Stoneham.

    Bravo aussi aux Carabins qui ont enlevé la palme devant le Rouge et Or au classement général.

    DIRECTION LE RELAIS/STONEHAM POUR LA SUITE ET FIN

    L'expression «être vite sur ses skis» est tout à faut juste.

    Aussitôt les Championnats canadiens terminés à Tremblant mardi, un large nombre des participants quittaient vers Québec y entreprendre jeudi les finales de la Super Série Sports Experts présentées par Audi.

    Les épreuves au Relais et à Stoneham se déroulent jusqu'au 2 avril et ne vous inquiétez surtout pas pour la neige!

    Bon ski de printemps en vous souhaitant que le soleil sorte enfin et reste pour du vrai ski de printemps.