Chroniques de Mario Brisebois

  • La Chronique de Mario du lundi 3 avril: L'hiver prochain déjà entrepris, NBC change sa formule pour les "Olympiens de salon"



    Quoique que l'hiver s'accroche davantage, le suivant est déjà en préparation en ski ce qui avec une année olympique comme celle qui se pointe.

    Le géant américain de la télé NBC annonce un changement majeur de programmation dans la façon que les Américains suivront et nous aussi via les stations frontalières les Jeux de Pyeongchang, cela du 9 au 25 février 2018.

    Comme les journaux auparavant, le petit écran doit bouger. À leur tour, les décideurs sont tenus et obligés d'apporter des modifications et même des concessions devant l'envahissement des réseaux sociaux.

    Sous la trop forte pression, des résultats immédiats et les commentaires à l'instant même partout, NBC confirment que ses diffusions se feront dorénavant en direct indépendamment des fuseaux horaires.

    Contrairement à Radio-Canada, où le grand patron olympique François Messier appartient au club des ambassadeurs de Ski Québec, et CBC, la télé aux USA n'a jamais privilégié le «live and in color» comme ils disent au sud de Plattsburgh.

    Surtout lorsque les Jeux sont en Europe et encore plus en Asie en raison du décalage, la manière de faire des Américains a beaucoup été de regrouper des compétitions du jour pour les présenter aux heures de grande écoute en soirée avec un montage incluant les portraits d'athlètes plus longs pour ceux et celles dont leur vie est plus compliquée pour ajouter le pathos au sport.

    Cette méthode est finie et terminée. Pas le choix.

    «Rien n'est plus rassembleur en Amérique que ces deux semaines communales des Jeux», de déclarer Jim Bell, le président du dossier olympique, comme quoi il faut s'ajuster au public afin qu'il n'aille pas voir ailleurs.

    Voilà ce qui explique les changements de programmation qui en sera une de tradition.

    LE SKI AUX HEURES DE GRANDE ÉCOUTE

    On connaît les grands gagnants des Jeux de Pyeongchang en ski, lesquels seront vous fervents (tes) de la glisse.

    En raison du décalage avec la Corée (13 heures présentement), Erik Guay et l'ensemble des épreuves alpines seront retransmis dans nos salons en soirée.

    Même chose pour Alex Harvey, Mikaël Kingsbury et Maxime Parrot dans la version de la grande famille élargie de nos as sur neige.

    Indépendamment de ce dont Gary Bettman et la LNH décideront de participer ou non, le hockey autant masculin que féminin aura lieu en pleine nuit ou avant l'heure des coqs au mieux.

    TRÈS CERTAINEMENT QUE ERIK À SON TICKET

    Bien sûr que le futur prochain quadruple papa Erik Guay a déjà sa place assurée à Équipe Canada pour les JO même si Canada Alpin n'a rien annoncé. Il a largement surpassé les critères avec son titre mondial et sa série de tops 6 ou deux médailles en Coupe du monde.

    Marie-Michèle Gagnon et Manuel Osborne Paradis ne sont pas loin d'avoir sécurisé leur place si ce n'est pas déjà fait.

    Une prédiction en terminant: Valérie Grenier devrait être la prochaine à graduer.

    LES CHAMPIONS SONT...

    Nos félicitations à Heidi Roussin et Raphaël Quenneville, co- champion du Québec via la Super Série Sports Experts.