Chroniques de Mario Brisebois

  • La Chronique de Mario du mercredi 20 septembre : L'union fait la force



    Le titre n'a rien à voir avec le jeu-questionnaire de Patrice L'Écuyer longtemps à la télé. Il a plutôt été retenu afin de montrer la solidarité qui anime nos voisins du Vermont en ce début d'automne .

    La saison se prépare avec l'intéressante contribution de 50 000$ que verse l'Association des stations vermontoises à Killington pour le retour une deuxième année consécutive de la Coupe alpine du monde, ce qui viendra vite puisque ce sera à la fin novembre.

    «Notre organisme en est un où les intérêts de chacun sont mis de côté afin de supporter tous ensemble des buts communs favorables à l'État du Vermont et notre industrie», affirme leur président Parker Kiehle.

    Force est admettre qu'il s'agit là d'un exercice admirable que Stratton, Stowe, Surgerloaf et autres déplient des dollars alors qu'ils sont des compétiteurs directs en affaires le reste de l'année avec leurs hôtels-condo, leur golf, leur tennis et pistes de vélo à remplir l'été en plus du ski l'hiver.

    «Nous sommes particulièrement fiers de notre unité», mentionne Kiehle avec raison au sujet de cette commandite commune.

    Et pourquoi pas?

    Une exclusivité dans l'Ouest, soit au Colorado et à Lake Louise depuis trop longtemps si vous voulez mon avis, ce premier retour du cirque blanc dans l'Est en 1994 depuis la victoire d'Alberto Tomba ici, à Stoneham, s'est avéré un énorme succès.

    FAIRE DU VERMONT UNE DESTINATION ENCORE PLUS INTERNATIONALE

    Aidée par le long congé de l'Action de grâce aux États-Unis et naturellement le fait que la championne du monde et olympique Mikaela Shiffrin ait appris son ski juste à-côté à Burke Academy et gagné apporte une élan pour la suite, l'organisation a attiré rien de moins que 30 000 spectateurs lors des premières retrouvailles.

    Plus encore, l'impact a été planétaire avec la diffusion des courses dans une soixantaine de pays.

    «Nous sommes considérablement reconnaissants du soutien de l'Association. En plus de tous les visiteurs, n'oublions pas cette visibilité planétaire qui permet de placer encore davantage le ski au Vermont et dans l'Est comme une destination à l'international», de déclarer Mike Solimano, le patron de Killington mettant le doigt sur une large partie des bénéfices.

    UNE ADMIRABLE FAÇON DE FAIRE

    Vous savez, vous êtes encore nombreux à rêver d'un retour de la Coupe du monde alpine au Québec même après 23 ans. Je le sais parce que vous êtes un bon nombre à m'en parler avec un enthousiasme qui refuse de s’éteindre lors de nos rencontres.

    Compte tenu des subventions qui ne sont plus ce qu'elles étaient et ne les seront plus jamais non plus pour lancer et installer des projets, le modèle vermontois qui consiste à faire tirer l'ensemble de l'industrie dans la même direction constituerait une solide base de travail.

    En passant, les dates de la Coupe du Monde Audi à Killington sont dans moins que dans deux mois, soit les 25 et 26 novembre. Évidement qu'on va s'en reparler ici de l'union qui faut la force avec tous les bénéfices à aller chercher autant au plan sportif que touristique.

    SKI QUÉBEC EN ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

    Même si ce ne sera que le jour numéro deux de l'automne, attendez-vous à ce que jase de ski comme en hiver ou... presque samedi au Manoir du Lac Delage, à Québec.

    Ski Québec y tient son assemblée annuelle avec le bilan financier, les élections (si nécessaires), les discussions entre régions et tout ce que cela comporte.

    Mon intérêt a été aussi dirigé vers le calendrier de la Super série Sports Experts. Daniel Lavallée a bien ficelé le tout avec autant de courses regroupées ensemble, me semble-t-il.

    On reviendra prochainement sur le volet compétitif de même que les autres nouvelles de l'assemblée.

    C'EST PARTI

    Le Festival des couleurs dans plusieurs stations.