Chroniques de Mario Brisebois

  • La Chronique de Mario du jeudi 7 décembre: Vania Grandi, première présidente de l’histoire, le très beau message de M.M. et les 24 heures vers un autre succès

    La manchette principale du ski cette semaine est l'annonce ces dernières heures de la nomination de Vania Grandi à la présidence et chef de la direction de Ski Canada.
    Oui, elle est la sœur de Thomas Grandi, quadruple olympien au Canada, mais la nouvelle « boss », possède elle aussi un parcours personnel très impressionnant.

    D'ailleurs, elle devient la première femme à occuper les deux fonctions, ce que l'on ovationne.

    Madame Grandi connaît autant le ski que les affaires. Après avoir été athlète à Ski Canada, elle a admirablement réussi du côté corporatif étant Vice-Présidente chez Rio Tinto depuis ses dernières années.

    Elle et sa famille sont à Montréal.

    Quand je dis que Varia Grandi est solide, c'est que j'ai fait mon enquête très positive.

    Elle succède à Mark Rubinstein, qui avait annoncé depuis longtemps son départ après quatre ans. Elle est surtout le choix du conseil d’administration, lequel a reçu entre 30 et 40 candidatures dont plusieurs de grandes pointures.

    Vania Grandi doit savoir qu’elle a déjà un appui majeur du Québec.

    « Il est temps que le ski se féminise », de dire Daniel P. Lavallée, directeur général de Ski Québec qui a été entraîneur de Madame Grandi aux années de celle-ci au circuit européen.

    On aura plein de temps pour jaser de la nouvelle chef de file du ski canadien d’ici son entrée en poste le 1er janvier.

    Président ex-officio de Ski Canada, Danny Minoque est un autre ardent partisan.

    Après sa vie sportive, Vania Grandi a transité pendant presque dix ans comme journaliste-reporter à Rome pour l'agence internationale de la Presse associée.

    Cela dit sans prétention et surtout avec un immense clin d’œil, force est de dire que cela... aide!

    Marie-Michèle garde le moral

    Les sujets sont nombreux au ski cette semaine, mais commençons par la résilience qui porte un nom d'ici: Marie-Michèle Gagnon.

    La brave fille devrait être complètement dévastée.

    Après tout, son opération cette semaine pour une rupture ligamentaire au genou droit suite à sa sortie de piste au dernier virage de la descente d'entraînement de Coupe du monde à Lake Louise alors qu'elle affichait le 2e plus rapide chrono signifie déjà la fin de sa saison qui n'est surtout pas n'importe laquelle en étant une olympique.

    Malgré ce genou déchiré, sachez que Marie-Michèle maintient sa dignité et sa volonté absolument intactes, ce qui est doublement méritoire.

    À 28 ans, il n'est pas question d'abdiquer. Ah que non! « Je serai de retour au circuit mondial, l'an prochain. Les Jeux sont hors de question, mais je suis OK... Ce sont les risques de mon sport que je connais », sont parmi les propos de notre sage double médaillée d'or au combiné au cirque blanc.
    « Mon intention est de rétablir mon genou et mon épaule de même que travailler très fort afin de revenir en pleine force », ajoute-t-elle.

    Pas vrai que ce message de Marie-Michèle Gagnon pourrait servir cet hiver aux futurs olympiens et olympiennes lors des passages plus compliqués de l’apprentissage ?

    2,9 millions pour les 24 heures et on compte encore !

    Un succès garanti en fin de semaine est celui des 24 heures de Tremblant. L'objectif est d’amasser 3,5 millions dollars ce qui est déjà ou... presque fait! Il faut en féliciter les organisateurs.

    Avant le début de la partie spectacles vendredi soir et du signal de départ des premières descentes samedi à midi pile, déjà 2,9 millions de dollars avaient été amassés au moment de cette mise en ligne jeudi après-midi.

    Bien sûr que le compteur monétaire continue de fonctionner ce qui est tant mieux pour les Fondations Charles-Bruneau ainsi que des Sénateurs d'Ottawa et Tremblant.

    Il y a de ces occasions où il y a de quoi être fier d'appartenir à la grande famille du ski et c'est le cas de nouveau cette fois.

    Flocons de neige

    Le week-end promet avec la médaille d'or jeudi de Chris Del Bosco à la Coupe du monde de Val Thorens en ski cross. Brittany Phelan s'est rapprochée des J.O. en vertu de sa 4e place.

    Après deux semaines, le cirque blanc est de retour en Europe avec les filles à St. Moritz et les garçons en technique au Critérium de la première neige à Val d'Isère.

    Enfin, allez surveiller la météo en prévision de la semaine prochaine pour vous donner le sourire.


    Source: Mario Brisebois
    Photo Crédit: Mont Tremblant