Chroniques de Mario Brisebois

  • La Chronique de Mario du jeudi 26 avril : De très gros mercis aux nouveaux retraités!

    Toutes les fins de saison en Coupe du monde, et cela encore davantage à la fin d’un cycle olympique comme cette fois, amènent immanquablement des annonces de retraite chez les athlètes et celle-ci ne fait pas exception!

    Des noms connus et appréciés ont décidé de tourner la page.

    Du nombre, il y a le Canadien Jan Hudec, né en 1981.

    Hudec, qui a terminé sa carrière en portant les couleurs de la République tchèque, son pays d’origine, a toujours eu ce don de se révéler dans les grands moments.

    L’ex-coéquipier d’Erik Guay compte cinq médailles au cirque blanc en plus de l’argent en descente au Mondiaux de 2007 et le bronze au Super-G aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014.
    En Coupe du monde, il a remporté Lake Louise, ce qui n’est jamais facile à réaliser pour personne à la maison.

    Au-delà de cent podiums ensemble

    De la douzaine de retraités, bon nombre sont du côté féminin, dont celle de l’Américaine Julia Mancuso, championne olympique à Turin et médaillée 36 fois au circuit, dont médaillée d’or à sept occasions.
    La Slovaque Veronika Velez-Zuzulova, l’Autrichienne Michaela Kirchgasser, l’Italienne Manuela Moelgg et la Suédoise Maria Pietilä Holmner sont d’autres qui ont aussi décidé de tirer leur révérence.

    Toutes des gagnantes, elles totalisent 30, 15, 14 et 10 podiums. En ajoutant, les succès de Mancuso, on dépasse la centaine (105) à elles cinq.

    Bravo mesdames pour le brio et un très gros merci pour toutes les années données au ski.

    Au ski masculin, les départs sont moins nombreux et percutants.

    À part Jan Hudec, très souvent blessé faut-il préciser, il y a Guillermo Fayed (France) et Patrick Thaler (Italie), qui comptent entre quatre et un podiums, ce qui n’est pas rien dans la « ligue nationale » du ski.

    Frisch confirmé par la FIS

    La Fédération internationale atteste également la retraite de l’Italo-Québécois Jeffrey Frisch. La deuxième carrière était déjà beaucoup entreprise pour l’ex-titulaire NorAm qui a fait 77 départs en Coupe du monde.
    Lors des J.O. de Pyeongchang, Jeffrey, installé à Tremblant, agissait dans le rôle d’analyste pour la télé allemande.

    Grand ménage et retour au ski américain

    Après les adieux, place au retour de Jesse Hunt à la barre de « Team USA » après des années au privé à Park City. Il est nommé directeur des programmes. Les athlètes dirigés par Hunt ont récolté 18 médaillés aux Championnats du monde et 12 autres aux Olympiques lors de son premier passage jusqu’en en 2009.

    Auparavant à Canada alpin, Patrick Riml quitte lui aussi la formation américaine. On peut évoquer le grand ménage au complet avec l’entraineur Sasha Rearick, qui part après dix ans dans l’organisation.
    Jesse Hunt est natif de pas très loin d’ici, soit de Burlington.

    Bloc-notes

    Les subventions préélectorales aident la station Le Valinouet, au Saguenay, laquelle obtient 1,6 million pour un projet qui dépassera cinq millions pour des améliorations au pavillon entre autres.

    Le gala de la grande famille Sports Québec, incluant le ski, aura lieu le 10 mai.

    Plus dans l’immédiat, Saint-Sauveur annonce la reprise des opérations ski en fin de semaine.

    Source: Mario Brisebois
    Photo Crédit: inconnu