Chroniques de Mario Brisebois

  • La Chronique de Mario du vendredi 25 mai : Quand l’excellence dans l’Outaouais passe par le ski, annonces du congrès et plus

    Est-ce le gala « Excellence » des sports de l’Outaouais ou celui spécifique du ski?

    Voilà LA grande question à l’approche de la présentation du 7 juin prochain, à Gatineau.

    En toute réalité, la soirée à venir sera beaucoup les deux alors que le ski y est à l’honneur, car trois des quatre finalistes du côté masculin proviennent directement des pentes.

    En cette année olympique, Pyeongchang a beaucoup retenu l’attention du jury. Toujours est-il que le ski obtient le monopole avec trois des Olympiens sur la courte liste.

    - Dustin Cook : 9e en super-G

    - Olivier Rochon : 5e en sauts en ski acrobatique

    - Alexis Guimond : médaillé de bronze en paraski.

    Harley O’Reilly est aussi sur les rangs. Il est médaillé de bronze aux Jeux du Commonwealth en Australie, à la boxe.

    On aurait pu penser y retrouver chez les finalistes féminines Mikaela Tommy, qui a été couronnée championne de la Coupe NorAm, mais il y a une technicité qui nous échappe…

    Bien sûr que l’on vous reviendra avec les résultats de la soirée au Palais des congrès, où des bourses totalisant 20 000 $ seront remises.

    Dates confirmées par la FIS

    Lors de son congrès en Grèce, son 51e, la Fédération internationale a confirmé la semaine dernière le calendrier pour l’hiver 2018-19.

    Ce sera encore tôt en Amérique avec le retour les 24 et 25 novembre pour un géant et slalom chez les femmes juste à côté d’ici, soit à Killington au Vermont. C’est lors du long congé l’Action de grâce aux USA!

    La même fin de semaine, les hommes seront à Lake Louise pour la descente et le super-G. Les femmes y occuperont toute la place dans les Rocheuses le week-end d’après.

    Ce sera en France en 2023

    Toujours en provenance des assises de la FIS, mentionnons que Courchevel-Méribel (France) a été préférée à Saalbach (Autriche) pour devenir hôte des championnats du monde de 2023 en alpin.

    Le plus heureux est certes Alexis Pintureault et voici pourquoi. Le skieur numéro un de la France est justement de Courchevel.

    Rabais au Congrès

    Puisque c’est la saison des congrès, le compte à rebours se poursuit en prévision des rencontres offertes par Ski Québec alpin, cela les 2 et 3 juin à Tremblant.

    Il s’agit d’un carrefour pour le partage de connaissances avec plein de conférenciers.

    Ski Québec alpin annonce un rabais de 20 % aux gens qui s’inscrivent avec le 27 mai, soit dimanche.

    Mondanités…

    Champion de la Coupe du monde une septième fois, Marcel Hirscher joint le club des nouveaux papas.

    Le record de la famille dans le ski reste celui d’Erik Guay avec quatre filles et nos hommages à la brave maman Karen.

    9... Comme chiffre de la semaine

    Tel est le nombre de stations encore en opération, selon la chronique de Jean-Luc Brassard à l’émission « Dessine-moi un dimanche », sur les ondes d’Ici Première à Radio-Canada.

    Quoiqu’il faudra vérifier pour la suite, Saint-Sauveur était du nombre des « survivants » lors du long congé.

    Source : Mario Brisebois
    Photo Crédit : Facebook Sommet Saint-Sauveur