Chroniques de Mario Brisebois

  • La Chronique de Mario du 24 octobre : Début du Cirque blanc qui l’est moins en raison de l’été trop chaud. Et autres nouvelles.

    En tant que chroniqueur pour Ski Québec alpin Mario Brisebois continue sa passion pour le journalisme et le ski. Dans sa carrière de journaliste pour le Journal de Montréal, Mario s’est consacré plus particulièrement au golf, au tennis ainsi qu’au ski. Il a toujours eu à cœur de soutenir la relève québécoise et nombreux sont les athlètes qui, grâce à lui, ont bénéficié d’une couverture exceptionnelle tout au long de leur développement athlétique tant chez les amateurs que chez les professionnels.

    Le Canadien, qui va très bien après son année de misère, et l’Impact, qui termine la sienne en espérant décrocher une place en séries éliminatoires, auront de la compétition avec l’arrivée du ski dans les manchettes sportives à compter de la fin de semaine.

    La Coupe du monde entreprend sa saison samedi (filles) et dimanche (garçons) avec le slalom géant à Soelden, en Autriche. Lauréats du gros globe de cristal, Marcel Hirscher et Mikaela Shiffrin sont là, mais les héros ne sont pas tant eux que les gens de Soelden.

    Après un été anormalement chaud, le cirque blanc l’est certainement moins pour entreprendre son année en raison de la météo!

    Même sur le glacier du Rettenbach, il n’y a de la neige que sur la piste si vous allez voir la caméra web. La température grimpant jusqu’à 15 degrés ces derniers jours ce qui complique évidemment le défi.

    « Il reste du travail à faire, mais heureusement, Soelden a une équipe solide », disait en milieu de semaine Markus Mayr, directeur d’épreuve de la Fédération internationale, à propos des conditions de neige.

    La vérité est qu’on est condamné à réussir le coup d’envoi non seulement pour les athlètes, mais également pour l’industrie du $ki. « Ski » avec un signe de dollar; justifié avec tous les revenus générés autour du sport d’hiver !

    Si on commence si tôt, c’est pour plaire aux manufacturiers qui n’en peuvent plus d’attendre de vendre leurs nouveaux skis et vêtements dernier cri sans oublier la visibilité nécessaire en Autriche, où le tourisme en hiver ne représente rien de moins qu’un des moteurs économiques principaux.

    Il faut savoir que l’endroit avec 150 kilomètres de pistes activés par 40 remontées mécaniques est un méga business, le « village » de seulement 3 274 âmes fait deux millions de nuitées.

    Mitch sera à Soelden

    Avant de se rendre à Soelden, Marie-Michèle Gagnon s’est entraînée à Val Senales, en Italie.

    Aussi un ancien de Ski Québec alpin, maintenant à l’Équipe canadienne, Dustin Cook mentionne pour sa part que c’est la première fois en dix ans qu’il n’a pas skié en octobre.

    La Super Série recommencera quand?

    À ceux et celles qui posent la question, l’ouverture de la Super Série Sports Experts présentée par Audi surviendra à Tremblant et au Sommet Saint-Sauveur avant les Fêtes, soit du 20 au 23 décembre.

    L’ensemble du ski dans le Nord-est américain en réunion ici

    Faute de skier ce qui est très, très rare au Québec avant novembre au mieux, on va beaucoup jaser de ski en fin de semaine.

    L’ensemble des délégués techniques nord-américains tiennent leur congrès annuel de la FIS au pied du Mont-Orford, soit au Manoir des Sables.

    C’est majeur comme rencontre.

    Il n’y aura pas que les « DT » de l’Estrie et du Québec qui y seront réunis, mais aussi des Maritimes, de l’Ontario et de tout l’Est nord-américain incluant les États-Unis. Ils seront plus d’une centaine.

    Russel Goodman joint les illustres

    Nos félicitations au Montréalais Russell Goodman suite à sa nomination au Panthéon canadien du ski.
    Un ancien porte-couleurs d’Équipe Canada, Russell possède le mérite d’être toujours resté impliqué au sein de la communauté du ski après sa retraite sportive.

    Le nouvel « immortel » des pentes sera intronisé prochainement, soit le 21 novembre, à Banff, en compagnie de John Kucera, Martin Hall, Thomas Grandi et John Fry.

    Ils seront à La Rencontre au Sommet TELUS

    Pour poursuivre avec les noms, voici ceux confirmés chez les Olympiens et même médaillés de Pyeongchang qui seront à la Rencontre au Sommet TELUS le 1er novembre au Grand Quai du Port de Montréal : Mikaël Kingsbury, Brittany Phelan, les trois sœurs Dufour-Lapointe, Laurence St-Germain, Valérie Grenier, Laurie Blouin, Max Parrot et Sébastien Toutant.

    Il reste quelques billets à vendre.

    Source: Mario Brisebois
    Photo Crédit: GEPA