Chroniques de Mario Brisebois

  • La Chronique de Mario du 13 décembre 2018 : « Merci ! Et à mon tour d’en inspirer d’autres » - Mikaël Kingsbury, gagnant du trophée Lou Marsh

    En tant que chroniqueur pour Ski Québec alpin Mario Brisebois continue sa passion pour le journalisme et le ski. Dans sa carrière de journaliste pour le Journal de Montréal, Mario s’est consacré plus particulièrement au golf, au tennis ainsi qu’au ski. Il a toujours eu à cœur de soutenir la relève québécoise et nombreux sont les athlètes qui, grâce à lui, ont bénéficié d’une couverture exceptionnelle tout au long de leur développement athlétique tant chez les amateurs que chez les professionnels.

    Il y a de ces occasions où il ne faut pas se gêner de vanter le métier et c'est le cas des collègues au pays qui ont voté cette semaine Mikaël Kingsbury à titre de gagnant du trophée Lou Marsh. Avec toute la place qu'occupe le hockey et le sport professionnel dans les médias versus le ski de bosses, c'est fantastique devenir Athlète de l'année au pays !

    La beauté de ce résultat est que le Canada n'est pas toujours que le hockey avec Sidney Crosby, le golf avec Brooke Henderson, le tennis avec Milos Raonic ou Denis Shapovalov, ou encore le baseball majeur ou le basket de la NBA comptant maintenant plus de Canadiens que jamais !

    Hiver parfait ou presque parfait

    Cela dit, force est d'admettre que Mikaël a admirablement contribué à bien faire paraître le panel Lou Marsh.

    Le skieur de Deux-Montagnes, âgé de 26 ans, a surpassé ses propres performances des années précédentes en étant parfait ou presque parfait dans ses événements tout au long de l'hiver.

    En plus de l'or olympique à Pyeongchang et non pas un, mais deux globes de cristal pour l'ensemble de ses résultats, il a tout gagné en Coupe du monde l'hiver dernier sauf deux courses où il a terminé deuxième.

    « Ma meilleure saison », admet Mikaël, premier au Québec à être honoré de la sorte sur la scène pancanadienne depuis Chantal Petitclerc en 2008.

    Au début novembre, le prédécesseur de Jean-Luc Brassard et Alexandre Bilodeau avait déjà reçu un hommage à « La Rencontre au Sommet TELUS ».

    Inspiré par l’exemple

    J'ai veillé mardi jusqu'à la fin de « L’Antichambre » sur RDS pour entendre les premières réactions à chaud de Mikaël Kingsbury en direct de la Chine, où il entre dans un autre cycle olympique très bien entrepris d'ailleurs en Finlande la semaine passée avec, bien sûr, une 50e décoration d'or au cirque blanc en 91 départs.

    « Tout un honneur. Mon cellulaire ‘buzzait’ tellement avec beaucoup de messages en me réveillant ce matin », a-t-il mentionné à Luc Bellemare.

    Son premier réflexe alors a été de procéder à une rapide consultation internet.

    « Je suis tout de suite allé voir la liste (des précédents récipiendaires). J'ai revu les noms de Gretzky, Bobby Orr, Mario Lemieux, Crosby, Carey Price et plein d'autres devenus des légendes... », déclare-t-il en récitant les noms des célébrités.

    « Je remercie tous ces gagnants de m'avoir inspiré. Et c’est à mon tour maintenant d'inspirer d'autres à performer sur la scène internationale », se donne comme mission Mikaël Kingsbury.

    Bravo 4 093 658 fois !

    Ce chiffre aussi représente les $$$ amassés aux 24 heures à Tremblant la fin de semaine passée. Soit un nouveau record afin d'aider les enfants dans le besoin. La précédente marque était encore de 3,9 millions de dollars.

    Mention spéciale

    La distinction va à Marie-Michèle Gagnon, qui poursuit sa progression avec sa 6e place malgré son dossard numéro 36e au Super-G de St-Moritz la fin de semaine passée.

    En Roger Matte, le ski perd un grand ami

    Je passe par cette tribune pour transmettre ma reconnaissance et mes témoignages suite au décès de Roger Matte, ex-président de Ski Québec et Skibec.

    La présidence à Canada Alpin avait été proposée mais son emploi à titre de chef-anesthésiste à l'hôpital Saint-Sacrement, à Québec, a fait en sorte qu'il avait opté de servir son sport autrement mais toujours efficacement, notamment comme bénévole et organisateur de la Coupe du monde à Sainte-Anne en plus d'obtenir sa certification de la Fédération internationale en tant que délégué technique.

    Il faut savoir que Roger Matte préférait partager toute sa formation médicale pour agir à titre de patrouilleur les fins de semaine et jours de congé à Sainte-Anne avec son grand ami Normand Gagnon. Ils avaient leur clinique attenante à la salle mécanique des remontés de façon à pouvoir intervenir avec célérité autant sur le versant sud que nord, et souvent les deux à la fois.
    Avec une telle implication, pas vrai que c'est le ski qui doit offrir sa gratitude à Roger Matte.

    Annulation en France

    Le ski ne va pas très bien en France. En plus du slalom masculin dimanche dernier, les trois épreuves féminines de Val d'Isère en Coupe du monde ce week-end ont été déménagées en Italie.

    Rien à voir avec les gilets jaunes cette fois, mais la météo. La neige est encore et toujours insuffisante à cette station des Alpes.

    Heureusement, tout va bien à Val Gardena. Après les hommes vendredi et samedi, les filles enchaîneront la semaine prochaine.

    « Peut-être va-t-il me refiler quelques conseils ! », blague Marie-Michèle en référant au descendeur américain Travis Ganong qui est aussi son amoureux.

    Place à la Super Série

    Le compte à rebours est bel et bien entrepris pour le lancement d'une autre saison de la Super Série Sports Experts présentée par Audi, qui appartient à la tradition du ski et du sport.

    Les dates du lancement sont du 20 ou 23 décembre. Les athlètes feront alors la navette entre Saint-Sauveur et Tremblant.

    Source: Mario Brisebois
    Photo Crédit: Jonathan Hayward