Chroniques de Mario Brisebois

  • La Chronique de Mario du 12 mars 2019 : Le Championnat de la NCAA a été celui de Laurence

    En tant que chroniqueur pour Ski Québec alpin Mario Brisebois continue sa passion pour le journalisme et le ski. Dans sa carrière de journaliste pour le Journal de Montréal, Mario s’est consacré plus particulièrement au golf, au tennis ainsi qu’au ski. Il a toujours eu à cœur de soutenir la relève québécoise et nombreux sont les athlètes qui, grâce à lui, ont bénéficié d’une couverture exceptionnelle tout au long de leur développement athlétique tant chez les amateurs que chez les professionnels.

    Comme jamais, le championnat américain de la NCAA chez les universitaires a été celui du Québec. Et cela grâce à Laurence St-Germain.

    De retour des Mondiaux en Suède, où elle a pris l’excellente 6e place, elle était de retour chez elle dans l’Est pour agir comme pilier de son université du Vermont, hôte des finales cette année. Laurence a littéralement survolé la scène pas une, mais deux fois!

    Après avoir remporté le slalom géant qui n’est surtout pas sa spécialité avec seulement deux autres départs cette saison, Laurence a poursuivi avec grand style et encore davantage de brio en s’adjugeant aussi la palme du slalom.

    « Je ne souviens pas d’avoir été aussi nerveuse », de dire Laurence au Burlington Free Press, tellement elle voulait tout donner à son institution en reconnaissance de ses bourses d’études ces récentes années.

    Pas une, mais deux premières

    À ne pas en douter, le talent a eu le dessus sur le stress. En plus d’être la plus rapide des deux manches, elle a coiffé le classement et Roni Remme, sa coéquipière à l’équipe nationale, par la ronflante marge de 2,58 secondes.

    Aussi une ancienne de l’Équipe du Québec, Rebecca Nadler avait ravi l’or au géant avec Harvard en 2012, mais cette fois, Laurence St-Germain appartient à un tout autre registre.

    Pas surprenant que l’ensemble des membres des Catamounts ait couru au fil d’arrivée pour féliciter Laurence qui multiplie les premières.

    Jamais une fille de la formation du Vermont, ni d’une autre institution de l’Est des USA, n’avait réalisé le doublé avant Laurence. Dans l’ensemble des annales incluant l’Ouest, elle devient seulement la sixième à tout balayer en une seule année.

    « Après le géant, ça faisait comme wow; je peux maintenant gagner les deux », a-t-elle commenté au sujet de ses émotions.

    Les succès individuels de Laurence sont aussi collectifs ; permettant ainsi au Vermont de faire une très belle prestation à la maison en scellant la deuxième place au final. Seul l’Utah faisant mieux.

    Deux autres podiums d’ici

    Oubliez les célébrations. Car, à moins d’un changement, Laurence St-Germain est déjà repartie en Europe pour un séjour éclair. Elle est qualifiée pour les finales de la Coupedu monde cette semaine à Soldeu, dans la Principauté d’Andorre.

    Lorsqu’on évoque que le championnat de la NCAA a été celui du Québec, voilà de quoi réjouir les entraîneurs à la fédération. Deux autres anciens, soit Simon Fournier (Denver) et Mikaela Tommy (Colorado) sont aussi montés au podium pour aller y chercher chacun l’argent et le bronze.

    Elles sont deux d’ici aux finales

    Laurence St-Germain (13e au cumulatif au slalom) a de la compagnie aux finales du cirque blanc à Soldeu. Marie-Michèle Gagnon (19e en super géant) est aussi parmi les qualifiées.

    Autre saison, mais encore le même scénario

    Au sujet de la Coupe du monde, tout est déjà réglé. Après Mikaela Shiffrin pour la troisième année de suite, c’était au tour, la fin de semaine dernière, de Marcel Hirscher de s’assurer son gros globe de cristal pour l’incroyable huitième fois consécutive.

    Et chez nous?

    En ce mois de mars qui est celui des championnats, les U16 disputent le leur Championnat provincial au Mont-Garceau et à La Réserve du 14 au 19. Au tour des universitaires d’ici de tenir leurs finales : c’est à Stoneham, cette fin de semaine!

    Citation

    « La visite s’en vient et il ne faut pas la décevoir. Si les gens sont bien reçus, c’est toute la région qui va rayonner ».

    Voilà le message du triathlonien Pierre Lavoie, coprésident des Championnats canadiens du 23 au 28 mars au Mont-Édouard, à L’Anse-Saint-Jean (il y est natif) lors de la conférence de presse pré-événement cette semaine.

    Promis. On revient sur l’événement et le rôle d’Érik Guay qui va skier lui aussi lors de ces Championnats! À la semaine prochaine afin d’expliquer comment et pourquoi ?

    En attendant, joyeux ski de printemps!

    Source: Mario Brisebois
    Photo Crédit: inconnu