Chroniques de Mario Brisebois

  • La Chronique de Mario du vendredi 08 novembre

    DES DATES À RETENIR EN NOVEMBRE, DES LÉGENDES À MONTRÉAL ET PLUS

    Alors que la saison des «galas», lire des levées de fonds qui fonctionnent très bien merci cet automne comme en témoigne le record de 240 000$ en recettes lors de La Rencontre au Sommet Telus de Ski Québec Alpin présenté par Audi, l'action se rapproche maintenant de la neige et conséquemment des pentes avec novembre bien installé.

    Au calendrier des dates du mois en cours à bien retenir, il y a celles du 28 novembre du 1er décembre avec la Coupe du monde féminine de Kiillington et aussi par extension la nôtre en raison de la proximité entre le Québec et le Vermont.

    La présentation s'y tient toujours dans une ambiance de fête coïncidant toujours avec le long congé de quatre jours pour leur Action de grâce chez les Américains.

    On aura le temps d'y revenir, mais l'intérêt est de voir sur place Marie-Michèle Gagnon, Mikaela Tommy et Laurence Saint-Germain en plus de la «reine» Mikaela Schiffrin.

    A sujet de Laurence, elle entreprendra sa saison qui promet le 24 à Levi, dans le nord-finlandais, avec une confiance justifiée suite à sa sixième place aux Mondiaux d'Äre, en Suède, en février passé.

    Chez-nous, place à la Coupe des entraîneurs, cela les 30 décembre et 1er novembre, au Mont-Édouard.

    C'est sanctionné par la Fédération internationale et surtout et avec une participation élevée des équipes filles et gars du Québec et d'ailleurs.

    On vous invite à consulter le site Ski Québec@qc.ca à propos des stages de formations nombreux.

    Avant d'installer le support au toit de l'auto et sortir l'anorak des boules à mites, on garde proche le veston et les pantalons le 7 novembre (jeudi) pour la double célébration de Ski Canada Alpin à Montréal pour le centenaire de ski de compétition au pays (1920 et 2020) et aussi un autre hommage après Ski Québec et le Musée des Laurentides très mérité à Erik Guay en présence de légendes telles Nancy Greene-Raine, Steve Podborski, Kerin Lee-Gartner et compagnie.

    On sera présent pour vous rapporter les échos dans une prochaine chronique.

    SKIER... AU CHAUD

    Dans les autres dates à retenir en novembre, le Sommet Saint-Sauveur, un fidèle partenaire de Ski Québec à titre de co-hôte de la Super Série Sports Experts présentée par Audi avant Noël, se prépare à inaugurer à une nouvelle chaise à six passagers débrayable et chauffée. La journée du 30 a été fixée pour la cérémonie d'ouverture.

    D'ESPOIR À CHAMPION EN PEU DE TEMPS

    Retour sur «La Rencontre» la semaine passée pour confirmer que Nicolas Laframboise, le planchiste gagnant de la Coupe du monde de Modène, en Italie, la fin de semaine passée, est le même jeune de Saint-Jean-sur-Richelieu âgé de 19 ans qui avait été nommé «meilleur espoir» en planche à neige quelques jours plus tôt dans son sport.

    LE SKIEUR D'OR EST UNE... FEMME

    Le prix du «Skieur d’Or/Serge Lang déterminé par l'Association des journalistes va à Mikaela Schifrin.

    Il fallait beaucoup pour devancer Marcel Hirscher, recordman avec huit gros globes de cristal comme champion au classement général, ce qu’a réussi l'Américain qui a passé l'hiver dernier au podium avec 17 victoires.

    Six femmes ont été couronnées depuis la création du prix en 2006.

    Dominik Paris, Sofia Goggia et Henrik Kristoffersen sont les autres à avoir obtenu des votes.

    L’ENTRAÎNEUR DES CHAMPIONNES

    Toujours à l'international, qu'est-ce qu'Alice Robinson, la jeune phénomène de la Nouvelle-Zélande gagnante du slalom géant de Soelden devant Mikael Schiffrin, possède en commun avec la très grande Lindsey Vonn.

    Les deux ont le même entraîneur, Chris Knight.

    ANDRÉ BERTRAND ÉTAIT UN PIONNIER

    Parmi les grands disparus, il y a le décès d'André Bertrand l'été dernier.

    Ingénieur de formation, il a été deux fois olympien, à Oslo en 1952 et Cortina d'Ampezzo en 1956, où il a été porte-drapeau du Canada lors des cérémonies de fermeture.

    Un pionnier du ski à Québec décédé à l’âge de 88 ans, Monsieur Bertrandest toujours resté associé au ski en faisant rien de moins que 20 ans à la barre de l'équipe du Rouge et Or.

    Neuf fois champion au pays, il a sa place au Panthéon canadien du ski.

    FLOCONS DE NEIGE...

    Au moment de la mise en ligne, on apprend que la jeune sensation Alice Robinson n'effectuera pas le déplacement à Killington à la fin du mois... Elle s'est blessée à un genou à l'entraînement… Ex-champion canadien et vainqueur au circuit mondial de ski professionnel, Alain Cousineau doit passer au bistouri ces jours-ci pour une vieille blessure, si ce n'est pas déjà fait... Son fils Julien est l'entraîneur de l'équipe masculine du Québec...Dans les autres dates à retenir en novembre mentionnons celles des 10 et 23 à Val St-Côme pour des cours de formation d'officiels.