Chroniques de Mario Brisebois

  • La Chronique de Mario du jeudi 02 avril 2020

    UN REPORT QUI DONNERA DEUX JEUX DE SUITE: « La meilleure décision dans les circonstances! »

    François Messier, ambassadeur à SQA et grand patron des Olympiques à la télé canadienne

    Le monde du ski est fait fort. Rencontrez donc François Messier.

    Membre du club des Ambassadeurs de Ski Québec Alpin, François est vice-président à Radio-Canada dans la vie quotidienne.

    On a tous lu, vu ou entendu dans les nouvelles le report des Jeux olympiques de Tokyo dans un an.

    Enfin!

    Or, dans ses autres responsabilités, notre ami des pentes François s'adonne être également à la fois grand patron et « big boss » des Jeux de l'ensemble de la télé d'État autant en français qu'en anglais.

    On parle ici de 450 employés et ceci n'est pas le seul chiffre retentissant. Il faut ajouter 22 heures quotidiennes de diffusions sur 24, et ce pendant 17 jours, pour un total 748 dans les deux langues entre le 23 juillet et 8 août 2021.

    Cela en fait des « District 31 » et des « Tout le monde parle », les amis.

    En ajoutant la préparation qui se calcule en mois, lire en années, le travail ayant débuté aussitôt après PyeongChang et donc depuis 2018, la patience devient un exercice de résilience très bien réussi chez François Messier.

    « Dans les circonstances, les décisions du Comité International Olympique) sont les meilleures qu'on pouvait prendre », me disait François dans un entretien le même jour que le CIO et son président Thomas Bach y allaient d'annonces.

    « Cela inclut les dates de remplacement », ajoutait-il.

    Celles suggérées au printemps auraient constitué le plus compliqué des scénarios avec le conflit d’horaire avec la Coupe Stanley au hockey qui finira bien par revenir.

    Mais déjà, la pression est immense sur la famille olympique et surtout les commanditaires ici comme ailleurs avec les Jeux d'hiver à Pékin qui suivent très vite à compter du 4 février 2022.

    « Cela donnera deux Jeux la même année financière et des rencontres (des arrangements) sont en cours à cet effet », précise François.

    Au-delà des surplus à Tokyo évoquant des dépenses additionnelles de cinq milliards de dollars avec les déplacements, le défi devient organisationnel. Entre Tokyo et Pékin, jamais en histoire deux Jeux n'auront été aussi compressés.

    « Il n'y aura que huit mois entre les deux, mais on a vécu Barcelone-Lillehammer (la première fois que le CIO a opté de séparer les Jeux d'été de d’hiver) en 1992-94) comme expérience.Avec des Jeux en Asie, on pourrait laisser du matériel. On verra. Nous avons offert notre collaboration au diffuseur international », révèle François Messier.

    À suivre...

    LE SKI EN AIDE

    Une très belle initiative que celle des vaillantes Alice Marchessault et Marina Villanova, deux membres de l'Équipe du Québec, qui reprennent ici le concept « Googles for Docs » en cours aux États-Unis dans la crise sanitaire en cours.

    Il s'agit d'une collecte de lunettes de ski (anciennes ou nouvelles) pour servir à protéger nos si méritoires anges de la santé.

    Lorsqu'on entend le Premier ministre mardi dire que l'équipement pourrait manquer dans trois à sept jours, il faut y voir dès M-A-I-N-T-E-N-A-N-T.

    Des infos sont disponibles à la page Facebook d'Alice et le site de Ski Québec Alpin.

    MIKAELA « SE VEND » ET ANIME LES ENFANTS

    Dans les autres actions de soutien, Mikaela Shiffrin met ses vêtements en vente via un encan sur le site Kindness in Action.

    Pour le moment, la tuque a trouvé preneur pour 550$, sa combinaison de slalom géant vaut 1650$ et son anorak de l'équipe américaine atteint 3010$. Ces montants ne feront que bondir, les mises étant acceptées encore quelques jours.

    Les recettes vont à Colorado/Covid-19 au fonds alimentaire.

    La triple championne du classement général ayant fini 2e cet hiver en raison de sa saison ayant pris fin en janvier suite au décès subit de son père,est impliquée aussi auprès des enfants.

    En compagnie du planchiste professionnel Chris Anthony, elle donne dans les arts en tenant un concours de dessins destiné aux enfants du primaire.

    PRÉPARER LA SUITE...

    Ski Québec Alpin s'organise et oui, il y aura un congrès annuel avec conférenciers malgré les circonstances.

    Primo, la direction, avec Daniel Lavallée, redirige les rencontres prévues à Tremblant en mode télé-conférences. Les dates des 6 et 7 juin sont devancées et divisées en deux sessions complémentaires les 11 et 12 ainsi que 18 et 19 avril.

    Tant mieux, l'important étant majeur de préparer ensemble un plan de retour.

    AVEZ-VOUS BIEN SUIVI LA SAISON?

    Si on demande la question, c'est qu'on achève de préparer notre quiz à savoir qui a fait quoi au cours de l'hiver autant chez les Internationaux que nos talents d'ici.

    À très bientôt !